fillette

Sélection de livres 2016

Bacha Posh

Auteure : Charlotte Erlih

Editeur : Actes Sud junior

Année de parution: 2013

Roman

Société

Fait partie de la sélection 3è / Lycée


Les premières lignes

« Huit longueurs de rames en bois fendent la surface lisse du lac Kargah, progressent sous l'eau, ressortent ruisselantes et replongent dans l'étendue bleue. Les pieds poussent sur les planches, les fessent reculent sur les sièges ; les jambes se tendent, les bras se rapprochent du torse. Le tout, abdominaux serrés et torse gainé pour conserver le dos droit. D'un coup, les poignets s'abaissent et pivotent : les rames se retrouvent parallèles au lac, l'embarcation atteint son pic de vitesse. Les rameurs regagnent leur position initiale – les fesses coulissent vers l'avant, les jambes se replient, les bras s'éloignent du torse. Une rotation ultime des poignets, et les pelles, perpendiculaires au lac,en tranchent à nouveau la surface. »


Le contenu

Une bacha posh, en Afghanistan, c'est une fille qui s'habille et vit comme une garçon. Sa famille l'a décidé et l'éduque ainsi jusqu'à la puberté où elle redevient une jeune femme privée de liberté. C'est ce qu'est notre héroïne, une bacha posh. Elle passe aux yeux de tous pour un garçon. Pour son meilleur ami, elle est un frère, un copain avec qui elle partage sa passion pour l'aviron. Avec lui, elle a monté un club d'aviron. Mais pour participer aux Jeux Olympiques, il faut être les meilleurs et avoir un bon matériel.
Grâce à l'aide de Maude, fille d'un ami de son père, le club obtient un bateau digne de ce nom et Maude propose d'être leur entraîneur. C'est impensable pour les autres membres de l'équipe, mais Farrukh, notre héroïne, accepte et servira d'intermédiaire.
Seulement catastrophe ! Farrukh devient une femme... Pour sa famille, elle redevient une jeune fille à qui il est interdit de sortir et de parler à des hommes autres que ceux de sa famille. Farrukh refuse, elle va se battre pour participer encore une fois à une course, se battre pour garder sa liberté.

En Afghanistan, la tradition des bachas posh permet à certaines jeunes filles de goûter à la liberté. Mais lorsque la réalité les rattrape, le choc est dur. Tel est le message de Charlotte Erlih. Par cette histoire prônant l'égalité entre les filles et les garçons, elle nous parle d'une tradition peu connue chez nous. D'une tradition qui révèle aussi combien certains souhaiteraient plus de liberté, plus de reconnaissance pour ces femmes sans pour autant porter atteinte à leur religion.
Une très belle histoire de courage, de force et d'espoir pour tous.

Gaëla Michel

Festival du livre de jeunesse & de bande dessinée

Ecole Dujardin, rue Dujardin - 50100 Cherbourg en Cotentin

Tél. 06 79 68 92 66

contact@festivaldulivre.com