fillette

Sélection de livres 2019

Argentina, Argentina

Auteur : Christophe Léon

Editeur : Oskar jeunesse

Année de parution: 2011

Roman

Historique

Fait partie de la sélection 5è


Résumé et avis :

Un journaliste français se rend à Buenos Aires afin de connaître la vie difficile des argentins sous la dictature. Pour cela il interview Pablo Ignacio qui lui permet de mieux comprendre l’histoire dictatoriale du Général Videla de 1976 à 1983. Ainsi, on apprend que Pablo est né en 1972 et qu’il a connu la vie à la campagne simple et heureuse avec ses parents et se grands-parents. Mais tout bascule en 1976 lorsque le « Junte » prend le pouvoir. Son père devient un « opposant » au régime. Le grand-père meurt dans un accident mystérieux. Quelques temps plus tard son père, sa mère enceinte et lui, âgé de 6ans, sont arrêtés et emmenés à « Escuela de la Mécanica de la Armada » où l’on pratique la torture. C’est la descente aux enfers. Séparé de ses parents, Pablo est jeté dans une prison. On l’interroge mais il refuse de répondre. Pour le faire culpabiliser, on montre à Pablo son père sauvagement torturé et on lui explique que s’il avait parlé et répondu aux questions son père aurait été épargné. Après cet épisode, on fait sortir Pablo de sa cellule et l’on amène chez le Colonel Gutierrez et son épouse infirme car ces derniers ne peuvent avoir d’enfant. Le couple l’adopte : il devient alors Ignacio et apprend le français. C’est aussi le début du calvaire, car il est maltraité et battu par la monstrueuse épouse du colonel. Toutefois sa captivité sera adoucie par la présence de l’aide de camp du colonel Guillermo Jorge. Le travail du colonel tortionnaire était pilote d’hélicoptère. Cela consistait en « baptême de l’air » c’est-à-dire que l’on se débarrassait des opposants en les précipitant dans l’océan Atlantique.


En 1983, des élections sont organisés et le régime dictatorial est renversé. Les partisans du régime dictatorial fuient. Un matin, Ignatio se réveille et la maison est vide ! Mais Guillermo lui a laissé sur un papier l’adresse où vit sa grand-mère qu’il retrouve alors. Elle explique à Pablo comment est mort son père : exécuté lors d’un « baptême de l’air ». Plus tard, Guillermo le retrouve et lui apprend que son frère est vivant et qu’il a été adopté par le médecin qui a accouché sa mère lorsqu’elle était en prison. Il cherche son frère mais le père adoptif s’oppose à ce qu’ils puissent se voir. En échange de son silence, le médecin l’achète et lui propose de l’argent qui lui permettra de faire des études de médecine comme il le souhaite. Ignacio accepte cet accord.
L’interview se clôture ainsi. Le journaliste revient en France avec son triste reportage montrant le destin d’une famille brisée et anéantie sous la dictature.

Extrait :

« - Bien, Pablo. Maintenant j’aimerais que tu me parles un peu de tes parents.
Vous vous en doutez, Pascal, leur méthode était bien réglée. Nemsif Waddigton Leeming avait endossé le rôle du gentil. Il jouait une comédie pour but de me rassurer. Ainsi, il pourrait me soutirer des informations. Nous étions tous les deux dans une pièce de l’Escuela de Mécanica de la Armada et je ne savais pas quelle heure il pouvait être.
- Alors, Pablo, dis-moi qui venait vous voir à la maison. Qui ton père, le soir, amenait chez vous ? Tu peux me dire ça, n’est-ce pas Pablo ?
- Je ne sais pas, m… Nem. Je ne les connaissais pas.
- Ah ! Mais il amenait des hommes, non ?
Sa réaction trop vive me mit ses mes gardes. Je savais que papa était un opposant. Je savais que les murs avaient des oreilles. »

 

Isabelle Espitallier

Festival du livre de jeunesse & de bande dessinée

Ecole Dujardin, rue Dujardin - 50100 Cherbourg en Cotentin

contact@festivaldulivre.com