Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Ali boum yé, le combat du siècle

Ali boum yé, le combat du siècle

Ali boum yé, le combat du siècle

Oskar jeunesse / 2008

Auteur·rice : Benoît Kongbo

Résumé
Extrait

« La rue qui passait devant notre maison et qui allait au marché Yassimandji n'avait pas de nom. On disait la rue du marché. C'était une rue étroite, en latérite, longue comme un serpent sans queue ni tête. Elle divisait le quartier Gbakondja en deux.
C'était au bord de cette rue que se dressait le rutilant bâtiment du ciné-vidéo Méga Jet Li, l'unique salle de cinéma distrayant Gbakondja et Walingba. Méga Jet Li accueillait tous les jours une foule de spectateurs surexcités. Bien que la salle soit prévue pour deux cent personnes, elle était toujours trop pleine. On était serré comme des sardines. On transpirait comme dans un four, mais on ne se plaignait pas. Tout ce qui nous intéressait, c'était l'action, l'action pure ! On ne regardait pas seulement avec nos yeux, mais aussi avec nos bouches et avec nos mains. Et on criait ! Et on gesticulait ! A la fin du film, on était comme trempé par la pluie des mangues. »


Le contenu

Jeune orphelin de 14 ans, Nago vit avec sa grand-mère qui l'élève tant bien que mal, en vendant des beignets au marché. Trop pauvre pour être scolarisé, Nago n'est jamais allé à l'école et traîne dans les rues de son quartier difficile de Walingba, sans projet d'avenir.
Un jour, il voit au Méga Jet Li, le cinéma de la ville où travaille son cousin Ouagra, un documentaire Grondement dans la jungle, sur le combat de boxe victorieux de Mohamed Ali contre Georges Foreman à Kinshasa en septembre 1974. C’est alors une véritable révélation pour Nago qui ne s’était jamais posé de questions sur son avenir. Il deviendra boxeur, comme Mohamed Ali…
Commence alors pour lui, une quête éperdue sur les traces de son héros. Entraînement intensif mais aussi recherche de moyens pour se payer un équipement et réaliser son rêve. Nago se fait des ennemis mais reçoit aussi des soutiens, celui de sa grand-mère, Tabitha, si digne et courageuse, celui de madame Simone qui lui trouve un travail dans sa gargote, celui de Ouagra, son cousin qui le suit et l'encourage ou encore celui du docteur Sherydan, jeune médecin expatrié occidental. Si Nago ne réalise pas son rêve, il trouvera tout de même une voie qui lui permettra de s'accomplir...


Pistes d'écriture

1- Réalisez une fiche documentaire sur la Centrafrique.

2- Imaginez la vie de Nago s'il ne s'était pas blessé l'épaule.

3- Nago raconte sa vie et son parcours dans une lettre adressée à ses enfants.

Betty Armangué
2011
Sélection du "placard"
Société
Roman