Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Cascades et gaufres à gogo

Cascades et gaufres à gogo

Cascades et gaufres à gogo

Thierry Magnier / 2009

Auteur·rice : Maria Parr

Résumé
Premières lignes

"Pour notre premier jour de grandes vacances, Lena et moi on a installé un téléphérique entre nos maisons. Il fallait que Lena soit la première à essayer, comme d'habiture, forcément. Rassemblant tout son courage, elle a grimpé sur le rebord de fenêtre de ma chambre, a noué ses mains autour de la corde, a ensuite jeté puis joint ses pieds nus par-dessus. C'avait l'air hyper dangereux."

Le contenu

Thierry Magnier compte à son catalogue de romans pour adolescents un bon nombre d’ouvrages venus de Scandinavie : Norvège et Suède en particulier.
Ce roman est le premier que publie une jeune auteure norvégienne, Maria Parr, née en 1981. Il a également été traduit en Allemagne, en Suède, en Pologne, aux Pays-Bas et en Russie.
Maria Parr nous emmène dans la baie de Knerr-Mathilde, en Norvège, en compagnie de nos deux jeunes héros, deux bons petits diables. Trille, le narrateur, a neuf ans tout comme Lena qui est sa voisine et sa meilleure amie. Lena vit seule avec sa mère dans une petite maison blanche ; Trille habite la grande maison orange à côté avec ses parents, son frère Magnus, ses sœurs Minda et Krolla, et son papy. Trille est plus réservé que Lena qui impose son franc-parler, ses décisions, ses colères et son rire. C’est que Lena ne fait pas dans l’à-peu-près. Elle est entière et intrépide, sans doute pour cacher ses fêlures et faire comme si n’avoir pas de papa n’était guère important.
Aucun jour n’est ordinaire avec Lena et Trille. Ils savent inventer toutes sortes de jeux et d’aventures parfois périlleuses ; ils animent leur paisible village avec une logique d’enfants parfois incompatible avec celle des adultes qui les entourent. On les voit construire un téléphérique pour relier plus aisément leurs deux maisons, fabriquer une sorcière pour le feu de la Saint Jean avec une magnifique poupée de collection, aller faire la manche en ville en prenant seuls le ferry qui traverse la baie et jouer à la flûte un air unique pour gagner de l’argent, jouer à l’arche de Noé en « empruntant » la barque d’un oncle et en raflant tous les animaux du village, enterrer tous les postes de radio qu’ils trouvent pour jouer à la seconde guerre mondiale, faire de la mobylette avec papy malgré l’interdiction formelle de leurs parents, afficher une petite annonce au supermarché pour trouver un papa pour Lena … Bien sûr tout cela na va pas sans quelques égratignures, commotions cérébrales ou membres cassés. Mais la vie est belle, les gaufres de leur mamie délicieuses et la mer d’un bleu changeant. Jusqu’au jour où la maman de Lena décide de quitter le village et de s’installer en ville …
On prend beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman tonique, tendre et drôle à la fois et l’on s’immerge aisément dans le petit monde de Lena et Trille, très attachants tous les deux. Maria Parr signe là une belle chronique d’enfance et familiale, ancrée dans un cadre magnifique, entre mer, terre et montagne, qui permet de découvrir la vie quotidienne de ses habitants. Trille, le narrateur, est un garçon sensible, très attaché à l’endroit où il est né et où il vit depuis, et aux gens qui l’entourent, dont Lena bien sûr. Il aimerait tant que la fillette lui dise enfin qu’il est son meilleur ami ! Ce qu’elle ne fait jamais, car Lena préfère les actes aux mots et elle est plus à l’aise dans l’affrontement, la colère que dans la tendresse. Mais Trille est fidèle en amitié et jamais il ne se dérobe, même s’il sait qu’il se mettra dans une situation difficile … La langue de Maria Parr, bien traduite, est à la fois légère et fluide, pleine de nuances et de jeux de mots. Un vrai régal !

Catherine Gentile

Pistes d'écriture

Piste 1 - Vous faites le portrait ( éventuellement humoristique) de l’ami(e) idéal(e).

Piste 2 - Parmi toutes les « bêtises » qu’imaginent ensemble Trille et Lena, laquelle préférez-vous. Expliquez-nous pourquoi.

Piste 3 - Racontez-nous la « bêtise » que vous avez faite et qui vous a le plus marqué(e).
Collection Roman
10,50 euros
Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud
2010
Société
Roman