Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Celui qui n’aimait pas lire

Celui qui n'aimait pas lire

Celui qui n'aimait pas lire

De La Martinière jeunesse / 2005

Auteur·rice : Mikaël Ollivier

Résumé
Premières lignes

"Damien Leroi est mort ce matin. Il avait vingt-quatre ans, et sa moto a percuté un arbre de plein fouet.
Je ne sais pas qui est Damien Leroi, ni pourquoi il a perud le contrôle de son véhicule. C'était juste cinq lignes dans la rubrique "faits divers" de mon journal local. Mais j'imagine ... "

Résumé

Dans ce récit autobiographique, Mikaël Ollivier revient sur son enfance,
l'enfance d'un futur écrivain et son rapport aux livres. Il nous raconte
qu'il "n'aimait pas lire", alors que son frère aîné, à treize ans,
dévorait Tolstoï et Sartre. Il raconte l'école, la musique, sa famille. Il
raconte aussi comment le cinéma a envahi sa vie et comment, par ce biais,
il a commencé à lire, puis à écrire.

Critique

Un volume de la collection "Confessions" chez De la Martinière, où des
auteurs de littérature de jeunesse parlent de leur adolescence. Mikaël
Ollivier revient sur son enfance sans lecture(s), où le livre était une
obligation, un devoir scolaire, et rapporte très finement ses émotions de lecteur contraint. En faisant référence aux films qu'il a tant aimés, et qui l'ont conduit à la littérature, il nous fait entrer dans la peau d'un non-lecteur devenu auteur. Il établit aussi un lien (plus ou moins) direct
entre son métier d'écrivain et la rencontre avec l'amour de sa vie...

Pistes d'écriture

Piste 1 : "Imaginez...
La fin du cours vient de sonner.
"Pour la semaine prochaine, dit la prof de français, il est interdit de finir Le Rouge et le Noir de Stendhal ni même de lire le chapitre 9. C'est bien compris ? (Là, les élèves soupirent.) Et puis vous ne préparez pas de résumé, et vous n'écrivez pas, sur trois pages, en quoi votre lecture vous aura renseigné sur le rapport de Julien Sorel, le héros du roman, à la société de son époque."
[...] "Montre-moi tes dessins animés ! me dirait mon père d'un air sévère.
Et ta série américaine, tu l'as finie au moins ? C'était pour demain, je crois ? Je te préviens, si tu n'as pas la moyenne : privé de livres ! Et tu passeras ton week-end devant la télé jusqu'à ce que tu aies tout vu !"

Comme Mikaël Ollivier, imaginez un monde où les livres seraient à consommer avec modération et où la télé serait bligatoire, et à forte dose.

Piste 2 : Comme Mikaël Ollivier, vous avez lu des livres, vu des films, (lu des
BD, joué à des jeux vidéo). Quel est le personnage de fiction qui vous a plus particulièrement marqué ? Qu'est-ce qui vous plaît en lui, qu'est-ce qui vous touche, vous enrichit ? Qu'est-ce qui au contraire vous agace, vous déplaît au point qu'il vous reste en mémoire ?

HORS THEME COUP DE COEUR
Collection Confessions
8,50 euros
2006
Sélection du "placard"
Société
Récit de vie