Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Donald D. Winnicott, l’inventeur du doudou

Donald D. Winnicott, l'inventeur du doudou

Donald D. Winnicott, l'inventeur du doudou

A dos d'âne / 2010

Auteur·rice : Nicole Sorand
Illustrateur·rice : Rafaële Ide

Résumé
Premières lignes

"Le nom de Donald Winnicott est bien connu de tous ceux qui s'intéressent à la petite enfance. Car, voilà déjà un siècle en Grande-Bretagne, cet homme bouleversa la manière de soigner les jeunes enfants. Il partit de l'idée que le bébé ou le petit enfant doit être considéré comme une personne à part entière."

Le contenu

Nicole Sorand, psychanalyste, raconte la vie et le travail d’un autre psychanalyste, dont les travaux dans le domaine de la toute petite enfance ont révolutionné l’approche que l’on a aujourd’hui des enfants : il s’agit de Donald W Winnicott, médecin anglais .
Lorsque celui-ci découvre les travaux de Sigmund Freud durant la Première guerre mondiale alors qu’il entame ses études de médecine, il comprend qu’il peut à son tour développer les idées de Freud et de les appliquer aux tout-petits. En 1923, il commence à travailler dans deux hôpitaux pour enfants et durant plus de quarante ans, il observe, écoute, parle avec les enfants et développe ses théories, apporte des concepts révolutionnaires pour son époque : l’enfant doit jouer pour apprendre, créer pour se développer. Le bébé est une personne à part entière, c’est un être parlant même s’il ne parle pas encore.
Winnicott soigne, rencontre des parents, enseigne. Et encourage le doudou : « cet objet qui rassure les enfants, les aide à grandir. » Le doudou s’emmène partout, dans la maison et au dehors, garde l’odeur des personnes que l’on aime et peut combler leur absence. Le doudou permet aussi l’évasion et l’invention. Formidable doudou !
Avec des mots simples, des explications accessibles et pertinentes, Nicole Sorand s’adresse intelligemment aux personnes que sont les adolescents et qui liront peut-être ce joli petit lire avec … leur doudou. Mêlant des éléments biographiques et des réflexions sur le travail de Winnicott, cette biographie touchera particulièrement les lecteurs parce que le sujet les concerne, comme il concerne tout le monde. Elle parle de l’enfance, des premiers mois de la vie, du rapport à soi-même et aux autres, du « je » et du « jeu », de tout ce qui constitue une personne.
Les aquarelles douces de Rafaële Ide éclairent joliment le livre à la présentation soignée.

Pistes d'écriture

Piste 1 : Vous avez eu, vous avez toujours un doudou ?
Racontez-nous : quel doudou ? Quand l'avez-vous eu ? Comment, où est-il aujourd'hui ? Que vous a t-il apporté ?

Piste 2 : Deux doudous, abandonnés par leurs propriétaires, devant grands aujourd'hui, se parlent. Ils racontent le temps heureux.
Imaginez leur dialogue.

Catherine Gentile
7 euros
2011
Documentaire