Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Enfants de la forêt

Enfants de la forêt

Enfants de la forêt

La Joie de lire / 2011

Auteur·rice : Béatrice Masini

Résumé
Premières lignes

« - Un nouveau est arrivé ! annonça Glor en dévalant la colline.
Les autres étaient assis en cercle et jouaient aux osselets. Personne ne gagnait ; chacun s’amusait tout seul. Mais ils étaient tous ensemble.
Hana fut la première à cesser de jouer. Elle reposa par terre ses petits os blancs et leva les yeux vers lui.
- Quel numéro ?
- Je ne sais pas, dit Glor, haletant.
Il posa une main sur sa poitrine, comme pour calmer sa respiration, puis la leva et se mit à presser sa chevelure épaisse et ébouriffée contre sa tête, un geste qu’il répétait quand il était agité.
- De loin on dirait un Sept.
- Alors ils vont le mettre avec nous, commenta Dudu avec un grand sourire. »

Le contenu

Hana, Tom, Glor, Cranach, Orla, Ninne, Dudu et ZéroSept sont des enfants. Ils ont survécu à la Bombe qui a détruit l’ancien monde ou sont nés en laboratoire. Ils n’ont pas de mémoire ou l’ont perdue. Parfois des souvenirs, qu’ils appellent des Tessons, remontent et leur font mal. Ils sont parqués dans un camp, la Base et sont livrés à eux-mêmes dans des abris sommaires. Personne ne s’occupe d’eux, ne les éduque, ne les nourrit. Quelques milliers d’enfants croupissent là, divisés en petits groupes que l’on appelle Grumes. Hana est le chef de l’un de ces grumes. Quelques gardiens, un peu mieux lotis que les enfants, les observent de loin et leur donne un médicament qui les fait dormir et oublier. Une forêt entoure la Base.
Un jour, Tom, treize ans, trouve un livre dans la forêt où il s’aventure en solitaire. Tom a appris à lire autrefois, avant la Bombe et il n’a pas oublié. Il se met à lire des histoires aux autres enfants de son grume, des histoires de princes et de princesses, d’ogres et de sorcières, que tous écoutent passionnément. Avec les histoires, les mots oubliés reviennent, les nombres aussi puis des pans de mémoire, des questions, des conversations. Les petits cerveaux engourdis se remettent en marche et le précieux Livre permet au grume de se souder et lui donne envie de quitter la Base et de s’aventurer dans la forêt. Sous les yeux intéressés de Jonas et Ruben, deux gardiens un peu moins amorphes que les autres, Hana, Tom et leurs petits s’en vont et s’enfoncent dans la forêt. Ils se nomment enfants de la Forêt. Là, ils découvrent qu’ils peuvent vivre autrement, tous ensemble. Ils apprennent à s’embrasser, à se parler, s’écouter, à chasser. Ils se construisent une maison, ils redeviennent humains …

Ce roman, terrible sur le fond et poétique dans l’écriture épurée de Beatrice Masini, est magnifique.
C’est à la fois un formidable roman d’aventures et un récit philosophique qui interroge intelligemment sur ce que sont l’humain et la vie, sur ce que signifie aimer ou aider les autres, sur la difficulté que l’on peut éprouver lorsque l’on se sent responsable d’autrui. Les doutes qui assaillent le jeune Tom sont évoqués de manière très juste. Tom ne veut pas être le chef mais il le devient malgré lui car il a apporté à son groupe des clés essentielles pour réfléchir et choisir son propre chemin. Il a donné aux enfants des histoires, a éveillé leur imagination et leur conscience. Il leur a donné accès aux pouvoirs des mots. A lire et faire lire absolument.

Catherine Gentile

Pistes d’écriture

1 – « Les livres sont utiles, de toute façon. Pour y garder les histoires. Pour que d’autres puissent les connaître », dit Jonas. (p. 248)
Pourriez-vous expliquer ce que Jonas entend par « livre utile » ? A quoi a servi le livre que Tom a trouvé dans la forêt ? ( une page maximum )

2 – Avez-vous trouvé vous aussi dans votre vie un « livre utile » au sens où l’entend Jonas ? ( une page maximum )
Collection "Encrage"
16,50 euros
2013
3è / Lycée
Science Fiction
Roman