Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Génération mur

Génération mur

Génération mur

Bulles de savon / 2014

Auteur·rice : Hervé Mestron

Résumé
Les premières lignes

« Je donnerais la définition de la contrebasse façon mots croisés : « Étant donné que le deuxième rôle permet au premier d'exister, elle se confond parfois avec mon double ». Pour être précis, c'est un instrument grave. Les gens insistent souvent pour savoir, avec une sorte de délectation dans les pupilles : David Hahn, mais pourquoi as-tu choisi cet instrument ? J'ai simplement de la peine pour eux. Est-ce qu'on demande à une tortue pourquoi elle porte sa maison sur son dos ? Franchement, il y a parfois des questions, je me demande si c'est bien utile de les poser. »

Le contenu

David Hahn a 12 ans et il est allemand. Il vit à Berlin dans les années 1960. Musicien, contrebassiste plus précisément, il ne fait qu'un avec son instrument. Talentueux, il rejoint le Philarmonique. Là, il rencontre Tabéa, une violoniste, née étrangement le même jour que lui. Entre les deux, un lien indéfectible se crée… Pourtant un mur va s'ériger entre leurs deux vies, séparant pour de longues années une ville en deux : le mur de Berlin.
David vit dorénavant à l'Est, rêvant de rejoindre Tabéa à l'Ouest. Il se désespère d'avoir de ses nouvelles, jusqu'au jour où il s'aperçoit que ses courriers sont volés, sont violés. A partir de ce moment-là, David n'a plus aucune illusion sur le régime pesant sur l'Est. Il décide d'abandonner la contrebasse et de choisir le skate-board, symbole de la liberté et des États-Unis, pour se rebeller. Doué dans ce sport de glisse, il va se faire prendre à son propre jeu et devenir l'instrument des dirigeants est-allemands…

Après un début un peu alambiqué, on plonge dans la vie de David Hahn, le narrateur de cette histoire et dans la vie kafkaïenne des Allemands de l'Est. On partage avec lui cette peur de parler, cette terreur d' être écouté, surveillé, cette envie de se rebeller et de fuir.
Lorsque la situation se retourne pour David, pris au piège par son talent pour le skate, le lecteur ne peut que se ronger les ongles et chercher une solution impossible à trouver pour notre héros. Il ne lui reste qu'à collaborer avec un régime qu'il déteste.
Hervé Mestron poursuit son travail d'écriture autour de la musique. A travers ce roman très mélodique, on découvre toute une époque grise foncée, couleur mur de Berlin, mais aussi cette envie de révolte de toute une génération qui a fait, d'une simple planche à roulette, le symbole de la liberté.

Anne Baron et Stéphanie François
10,99 euros
2016
Sélection en anglais
Roman