Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

La Messe anniversaire

La Messe anniversaire

La Messe anniversaire

L'Ecole des loisirs (Médium) / 2003

Auteur·rice : Olivier Adam

Résumé
Premières lignes
"Titou
Dans la salle d’attente, ça sentait l’Ajax. Par endroits, le carrelage était encore humide et la secrétaire se faisait les ongles. Mes yeux filaient sur le papier glacé d’un magazine, incapables de s’attacher à rien. Ma jambe tremblait et j’étais infoutu de la contrôler.
Je respirais profondément l’air médicalisé. Les couleurs ternes, les sièges en plastique marron, les revues déchirées, tout me déprimait. J’avais vraiment envie de me barrer. J’ai pensé à ma mère qui m’avait envoyé là. A la secrétaire qui la connaissait bien.
J’étais sous surveillance. Pris au piège."


Résumé
Il est des choses que l’on ne peut accepter. Titou, Sophie, Nico, Marilou et Alex étaient présents le soir du drame, une chute idiote, un soir de fête. Une chute de sept étages et Caroline, qui avait quinze ans, est morte. Chacun d’entre eux parle, exprime sa souffrance, comme Sophie :
« Aujourd’hui, ça fait un an que tu es morte.
C’est tout.
Un an et je ne m’en remets pas.
Et je ne m’en remettrai jamais.
Et même je ne veux pas m’en remettre. »
Après la mort de Caroline, chacun de ses amis sait qu’il ne sera plus jamais pareil.
Cinq voix pour évoquer des souvenirs, pour exprimer une absence avant de se retrouver autour de Caroline pour une messe anniversaire.


Critique
Après la mort d’un proche comment exprimer sa tristesse, sa solitude ? Avec des mots d’adolescents, chacun des personnages évoque des souvenirs de Caroline. Incompréhension et tristesse dominent : pourquoi Caroline les a-t-elle quittés ? Rien ne les préparait à cette mort. Un accident stupide et Caroline n’est plus là.
Un très beau livre sur la difficulté à faire son deuil, à surmonter l’inacceptable.

Elèves concernés
4ème – 3ème – Lycée

Mots clés
Deuil - Amitié

Piste d'écriture
Ce livre vous a plu, vous a ému(e). Il vous a donné envie de réagir, de nous faire partager vos émotions, vos réflexions…N’hésitez pas, prenez la plume.

Pascale Tourmente
2005
Sélection du "placard"
Société
Roman