Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

La Petite fille dans sa tête

La Petite fille dans sa tête

La Petite fille dans sa tête

Oskar jeunesse / 2012

Auteur·rice : Marie-Aude Murail
Illustrateur·rice : Benoît Morel

Résumé
Premières lignes

" Il y a une petite fille qui vit dans la tête d'une grande personne.
Elle a cinq ans mais elle est beaucoup plus petite qu'un petite fille de cinq ans puisqu'elle tient dans la tête de la grande personne.
On ne sait pas si cette petite fille a des parents. Elle, elle pense qu'elle en a, mais qu'ils ont dû faire un long voyage.
Son papa est le roi. Sa maman est la reine. Elle est la princesse. "

Le contenu

Il y a des adultes qui ont oublié qu’ils ont été enfants. Pour toutes sortes de raisons.
Il y a des adultes qui ne veulent pas grandir ou qui retombent en enfance.
Il y a des adultes qui sont dans l’entre-deux.
Il y a la petite fille du livre, celle « qui vit dans la tête d’une grande personne ».
Cette petite fille de cinq ans est toute petite pour son âge. Elle se tient assise sur une chaise, regarde au dehors grâce aux yeux bleus de sa grande personne, observe le monde, pense à ses parents, écoute parfois les conversations des adultes. La grande personne vieillit, mais la petite fille qu’elle abrite de change pas.
Ce court texte de Marie-Aude Murail, paru pour la première fois en 1993, n’a rien perdu aujourd’hui de sa force ni de son acuité.
Le texte, d’une apparente simplicité, où chaque mot est pesé, posé, s’adresse aux enfants comme aux adultes. Il montre que, pour mener une belle vie d’adulte, l’on ne doit jamais oublier l’enfant que l’on a été, et ce monde plus léger où les papas sont rois et les mamans reines. Cet entre-deux est un trésor, un jardin secret qu’il nous faut préserver.
Et puis, dans cette réédition, il y a aussi les images de Benoît Morel, en noir et blanc et dans des déclinaisons douces de bleu et de violet. Tantôt joliment mélancoliques, tantôt empruntant aux dessins naïfs des enfants, elles éclairent le texte et le servent admirablement bien. Elles disent l’attente, l’extrême attention et l’intériorité.

Catherine Gentile
16,95 euros
Collection Trimestre
2014
Roman