Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Le coeur en braille

Le coeur en braille

Le coeur en braille

Didier jeunesse / 2012

Auteur·rice : Pascal Ruter

Résumé
Premières lignes

« Le réveil a sonné et aussitôt j'ai entendu papa qui montait l'escalier. Il a ouvert en grand la porte de ma chambre.
 Allez, debout, c'est le grand jour !
Il m'a secoué un peu dans le lit.
 Dépêche-toi, tu vas être en retard !
Il est redescendu, bourré d'énergie. Avec les vacances, j'avais vraiment perdu l'habitude des précipitations scolaires et ce matin, rentrée ou non, j'avais du brouillard jusqu'au fond du cerveau. J'entendais papa qui s'affairait en bas pour préparer les petits déjeuners en faisant des bruits familiers qui me berçaient. J'étais prêt à replonger la tête la première dans le sommeil, quand il a hurlé :
 Tu vas te lever, ou il faut commander une grue ? »

Le contenu

Victor, on ne peut pas dire que ce soit un élève modèle ! Il ne commet pas de grosses bêtises, mais il aime bien s'amuser, et il répond souvent complètement à côté quand un professeur l'interroge. Par contre, il est incollable sur les voitures Panhard, mais à quoi cela va-t-il lui servir ?
Alors le jour où, assis à côté de Marie-José, pendant un devoir de math, il recopie scrupuleusement la feuille de brouillon apparue devant lui, et obtient une très, très bonne note, tout se complique. Il lui faut assurer son nouveau statut de « bon élève » !
Une seule solution : demander de l'aide à Marie-José, le génie de la classe, qui cache cependant un secret.

Le cœur en braille est assurément un livre drôle : Victor, le héros, nous surprend par ses réflexions pleines d'humour. Mais c'est aussi un livre grave, qui aborde le problème du handicap visuel : comment accepter de perdre la vue lorsqu'on est enfant, et comment, en tant que parent accepter que son enfant devienne aveugle ?
On oscille à chaque page entre rire et gravité, comme quoi aborder le problème du handicap peut aussi prêter à rire surtout avec Victor !

Gaëla Michel

Pistes d'écriture

1 - Marie-José a laissé une lettre à ses parents expliquant sa fugue. Ecrivez cette lettre. ( une page maximum )

2 - Haïçam est un personnage secondaire dans cette histoire, mais rien ne lui échappe. Faites lui raconter, à a sa manière, l'épreuve de la sécurité routière. ( une page maximum )
14,20 €
2013
3è / Lycée
Société
Roman