Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Le monde attend derrière la porte

Le monde attend derrière la porte

Le monde attend derrière la porte

Thierry Magnier / 2009

Auteur·rice : Pascale Maret

Résumé
Premières lignes

« Confesse à présent ta faute devant l’assemblée de tes frères, Sarah Verdier, car, tu le sais, ‘’si nous avouons nos péchés, Jésus-Christ nous en purifiera ‘’.
Le Tuteur avait parlé de sa voix lente et solennelle, en marquant comme à son habitude une légère pause avant de citer les Saintes Ecritures. Deux cents paires d’yeux se sont tournées vers moi. Je me suis sentie tout à coup très petite, j’aurais voulu reculer dans les jupes de ma mère, mais mon père m’a poussée vers le centre du cercle.
- Allons, parle sans crainte, a poursuivi le Tuteur. Car, tu le sais, nous sommes … ‘’capables d’indulgence pour l’ignorant et l’égaré’’. Si Pauline a révélé ta faute, c’est pour éviter que tu ne t’engages sur un mauvais chemin. »


Le contenu

Sarah Verdier est née dans une famille qui appartient à la communauté des Chrétiens rigoristes. Les hommes travaillent, les femmes s'occupent de la maison et des enfants, les enfants apprennent l'obéissance aux règles de la communauté. Sarah ne doit pas jouer avec des enfants « perdus », n'appartenant pas à la communauté, ne doit pas faire de sport, ne peut pas s'habiller ou se coiffer comme elle veut, n'a pas le droit de lire autre chose que la Bible... Petite, elle est fascinée par les filles de son école ; à quinze ans, elle étouffe dans cette vie communautaire. De petites transgressions en disputes et contestations, elle apprend à se détacher de cette vie fermée et sectaire. Mais le chemin est douloureux.

C'est un roman très intéressant, qui suit le parcours d'une fille d'aujourd'hui, prisonnière d'une communauté sectaire. Le décalage entre la vie moderne et la vie communautaire est bien montré et on suit avec compassion la révolte de ce personnage très attachant. On comprend ses douleurs et sa difficulté à échapper à cette famille enfermée dans la peur du monde et de l'autre. Le roman suit le parcours de l'héroïne et permet de réfléchir à la question de l'identité, de la construction de soi, de la liberté. L'écriture est simple et efficace, c'est la parole de Sarah qui se bat pour pouvoir être elle-même.


Emmanuelle Chesnel

Piste d'écriture

Peu avant ses 18 ans, Sarah s'arrange pour voir sa famille (ses parents, Béatrice et éventuellement Elise) ; elle sait qu'elle risque de ne jamais les revoir ensuite . Racontez cette confrontation. ( une page maximum )


Collection "Roman"
8,70 euros
2013
Sélection du "placard"
Société
Roman