Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

L’eau de la vie

L'eau de la vie

L'eau de la vie

Ecole des loisirs / 1999

Auteur·rice : Olivier Py

Résumé
Faits et gestes :
Pièce librement adaptée du conte de Grimm.
Un roi est très malade, à son chevet, ses deux fils aînés qui le croient déjà mort, complotent et décident d'évincer leur jeune frère de l'héritage.
Mais alors qu'ils essaient de lui prendre la clé du coffre qui renferme son testament, le roi se réveille. Au benjamin qui refuse d'accepter la mort de son père, le roi dévoile l'existence d'un remède : l'eau de vie.
Dans le dessein d'obtenir l'héritage, l'aîné part en quête de cette eau magique, mais trop orgueilleux, il n'écoute pas les recommandations du roi et rejette avec mépris le mendiant rencontré au bord de la route, celui-ci le transforme en chien.
Le puîné part à son tour avec les mêmes intentions que son frère, lui aussi échoue
et finit transformé en cochon. Finalement le benjamin prend la route bien décidé à sauver son père qu'il aime et à ramener avec lui ses frères mais la quête est bien sûr jalonnée d'épreuves
et il devra faire face jusqu'à la fin à la ruse et à la cruauté de ses frères.

Signes particuliers :
Très joli conte traditionnel qui oppose l'amour à l'ambition, la bonté à la cruauté,
la naïveté et la pureté à la trahison…
Mettant en scène dix personnages : le roi, ses trois fils, le mendiant, la princesse, le lion, le roi à qui la famine a volé sa couronne, le roi à qui la guerre a volé sa couronne et le jardinier.

Ce conte est écrit sous la forme d'une pièce de théâtre comprenant 22 scènes.
A lire et étudier et à jouer !
Pascale Tourmente
2003
Théâtre