Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Les gens dansent pour ne pas mourir

Les gens dansent pour ne pas mourir

Les gens dansent pour ne pas mourir

Nathan / 2010

Auteur·rices : Laurence Schaack, Goulven Hamel

Résumé
Premières lignes

"Blue Mountains, Jamaïque, 26 août 1975
La mouche bourdonnait avec insistance à son oreille. A moitié endormi, Skinny chassa l'insecte de la main et son geste acheva de le réveiller. Des gouttes de sueur perlaient sur son front. Il faisait déjà chaud et moite dans la case.
Une ombre pesait comme un fantôme menaçant. Elle flottait à la lisière de sa conscience derrière ses paupières encore closes. Méchant rêve ou mauvais pressentiment ? Skinny se frotta les yeux. Comme chaque matin, il avança la main vers son vieux transistor en plastique jaune. On n'avait rien inventé de mieux que la musique pour dissiper les ténèbres."

Le contenu

Troisième titre de la collection Backstage dédiée à la musique et à tous les mouvements musicaux qui ont traversé le XXème siècle.
Après les débuts du rock avec Je chanterai sur terre et en enfer, le punk avec Je hais l’amour véritable, ce nouvel opus nous emmène en Jamaïque en 1975 sur la terre du reggae et des rastas. On suit le destin de trois personnages, à commencer par le vieux Old Lion, figure vénérée de la communauté rasta, qui a roulé sa bosse et son tambour mythique jusqu’en Afrique pour y retrouver les racines de sa religion. Old Lion a deux petits-enfants : Skinny, qui vit toujours avec son grand père et qui rêve de rencontrer les musiciens qu’il écoute sur sa vieille radio et Bonnie, sa grand sœur, qui s’est forgée un nom et une réputation dans les ghettos de Kingston avec son trafic d’herbe lui permettant de survivre.
Lorsque le camp de la montagne où vivent Old Lion et Skinny est incendié par la police, le grand-père et son petit-fils partent s’installer en ville, dans la communauté rasta de Trench Town, un quartier très populaire. Skinny va pouvoir réaliser deux de ses rêves : rencontrer Bob Marley et les nombreux musiciens de la ville et, peut-être devenir à son tour un chanteur connu, et retrouver sa sœur Bonnie, poursuivie par un flic corrompu qui ne vit que pour se venger.
La vie est dure à Kingston ; les rastas vivent dans des conditions misérables. La violence règne ; la policie est impitoyable. La musique et la politique ne sont pas forcément compatibles.
Ce livre est passionnant et intéressant à plusieurs titres : par son écriture tout d’abord, soignée et vibrante et par son contenu bien sûr. Le récit fait évoluer des personnages fictifs attachants et crédibles dans la Jamaïque des années 70, créative, foisonnante, violente, où les communnautés s’affrontent, dont la situation et l’atmosphère sont évoquées très précisément. On y rencontre bien sûr tous les musiciens qui ont fait et porté le reggae, à commencer par Bob Marley, Peter Tosh, Max Romeo ou d’autres encore ; on comprend les principes qui régissent la vie de la communauté rasta, les fondements de ses croyances, ses aspirations. On peut enfin appréhender le climat politique qui règne alors en Jamaïque, les circuits de la production musicale, et l’histoire de cette île, jalonnée de combats pour la liberté et l’indépendance.
A la fin du roman, un cahier documentaire, des biographies et une discographie pour plonger aux racines du reggae.
Ce livre, aussi bons que les deux précédents, plaira aux adolescents bien sûr, mais aussi aux adultes qui écoutent toujours No woman to cry ou bien Exodus …

Pistes d'écriture

Piste 1 : Imaginez ce que devient Skinny.

Piste 2 ; Quelle chanson de Bob Marley préférez-vous ? Dites-nous ce qui vous plaît particulièrement.

Piste 3 : Rédigez une biographie de Bob Marley.

Piste 4 : Composez une fiche documentaire sur la Jamaïque aujourd'hui.

Catherine Gentile
Backstage
10 euros
2011
Sélection du "placard"
Société
Roman