Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Les Mille oiseaux de Sadako

Les Mille oiseaux de Sadako

Les Mille oiseaux de Sadako

Milan / 0

Auteur·rice : Eleanor Coerr
Illustrateur·rice : Marc Daniau

Résumé
PREMIERES LIGNES :
"Sadako était née pour courir. Sa maman aimait dire que Sadako savait courir avant de marcher...
Ce matin d'août 1954 au Japon, Sadako est à peine habillée qu'elle sort déjà dans la rue en courant. Le soleil levant fait miroiter des reflets cuivrés dans sa chevelure noire. Aucun nuage ne vient assombrir le ciel bleu. "C'est bon signe", se dit Sadako qui ne cesse de guetter le moindre présage"
RESUME:
Sadako, une petite japonaise, avait deux ans quand les avions américains lâchèrent une bombe atomique sur Hiroshima, la ville où elle habitait. Sa grand-mère Oba Chan fut tuée ce jour-là.
Quand commence le récit, Sadako est âgée de onze ans. C'est une enfant pétillante, heureuse de vivre et qui adore courir. Au début de l'automne a lieu la fête des écoles. A cette occasion, elle participe à la course de relais mais à la fin de l'épreuve elle est prise de vertiges.
Six mois plus tard, un jour de février "Sadako est en train de courir dans la cour de l'école lorsque soudain elle s'effrondre. Les médecins diagnostiquent "la maladie de la bombe", la leucémie.
Son amie Chizuko lui rend visite à l'hôpital et lui raconte la légende des mille grues. Elle réalise une grue en papier et invite Sadako à en plier mille pour que les dieux exaucent ses voeux et lui rendent la santé.
Désormais la fillette, pour garder le moral, réalise avec le moindre carré de papier des grues qui seront accrochées dans sa chambre.
CRITIQUE:
Ce récit émouvant s'inspire de l'histoire d'une fillette japonaise morte à 12 ans à cause des radiations de la bombe atomique. Depuis 1958, une statue de Sadako, symbole de la paix dans le monde, se dresse dans le parc de la Paix d'Hiroshima.
Dans ce livre, l'auteur aborde, avec délicatesse et pudeur, un sujet difficile et jamais soulevé dans les ouvrages destinés à la jeunesse: la maladie incurable d'une enfant qui se déclare dix ans après le lâcher de la bombe sur Hiroshima. Il témoigne du courage de la petite malade, victime de la folie des hommes. Il nous fait part de sa souffrance physique quasi permanente, sans insistance, sans jamais donner de détails insoutenables et de sa souffrance morale "bien plus terrible: la peur de mourir".
Un hymne à l'amour et à la paix.
Un livre pathétique pour aider les enfants à réfléchir sur des questions importantes :la guerre et la paix, la vie et la mort.
J.P.
collection milan poche Cadet +
Traduit de l'américain par Frédérique Fraisse
2004
Roman