Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Miss Endicott, tome 1

Miss Endicott,  tome 1

Miss Endicott, tome 1

Le Lombard / 2007

Auteur·rice : Jean-Christophe Derrien
Illustrateur·rice : Xavier Fourquemin

Résumé
Premières cases
"Nous sommes ici pour honorer le souvenir de notre amie et parente, Marguerite Madeleine Endicott ! Mais pour chacun de nous, elle restera éternellementnotre ''Magie''. Toujours prête à aider les démunis ! Tous, nous avons eu un jour besoin d'elle."

Le contenu

Prudence Endicott est une jeune fille très comme il faut, calme, discrète, portant des gants, un chapeau et une ombrelle. Mais que l'on ne s'y trompe pas, la demoiselle est beaucoup plus redoutable qu'il n'y paraît !
Officiellement, Prudence est revenue à Londres pour l'enterrement de sa mère qui vivait seule dans une maison sombre et poussiéreuse. Pour gagner sa vie, elle devient la gouvernante d'un affreux garnement qui a l'habitude d'épuiser celles qui s'occupent de lui. En un rien de temps, la miss Endicott mate le gamin qui devient doux comme un agneau ! C’est qu’elle a des ressources, la jolie Prudence et quelques petits secrets, comme toutes les femmes de sa famille. Si elle est à Londres, c’est en fait pour succéder à sa mère en tant que « conciliatrice » de la capitale anglaise. Une lourde tâche qui consiste à régler les problèmes des gens … Car le Londres dans lequel vit Prudence Endicott est une ville à deux niveaux : il y a en surface la cité victorienne que l’on connaît, avec ses beaux quartiers et ses bas-fonds ; et puis il y a le monde souterrain, peuplé de monstres qui se combattent. Prudence doit intervenir dans ces deux mondes et elle aura besoin de ses nombreux talents pour devenir une « conciliatrice » aussi respectée que sa défunte mère. Mais elle a plus d’un tour dans son ombrelle …
Le tome 2 de ce diptyque est disponible également et nous révèle quelques jolis coups de théâtre …
L’héroïne qu’a imaginée Jean-Christophe Derrien et que met en cases avec beaucoup de brio Xavier Fourquemin est un personnage très intéressant, à mi chemin entre May Poppins et Amélie Poulain. Elle est de son époque et elle est aussi très contemporaine, et cette dualité la rend dense. Sa quête est tout d’abord celle d’une femme cherchant sa place dans une société victorienne très pesante et devant aussi combattre l’ombre écrasante d’une mère omniprésente. Le cadre fantastique du « Londres d’en-dessous », dont Prudence est en quelque sorte l’assistante sociale, donne à Xavier Fourquemin l’occasion de montrer son talent à dessiner des monstres, des gueules cassées et des décors grandioses et obsédants ; un travail graphique de qualité servi par une mise en couleurs très réussie.
Catherine Gentile

Pistes d’écriture

Piste 1 – En sélectionnant quelques vignettes significatives, faites le portrait de Miss Endicott.

Piste 2 – Racontez-nous le « Londres d’en-dessous », en nous parlant de ses habitants, de ses lieux et de son atmosphère.
Collection Signé
15 euros
2009
Fantastique
Bande dessinée