Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Rose Vailland, capitaine Beaux-Arts, tome 1

Rose Vailland, capitaine Beaux-Arts, tome 1

Rose Vailland, capitaine Beaux-Arts, tome 1

Dupuis / 2009

Auteur·rices : Emmanuelle Polack, Claire Bouihac
Illustrateur·rice : Catel

Résumé
Premières lignes

Paris, 1er août 1944

Bonjour, Messieurs.
Ausweis, bitte !
Voilà.
Vous pouvez y aller.
Merci.
SCHNELL !
Décrochez-moi tout ce qui reste dans la salle du fond ! Et vite !
Colonel von Behr, Herr Lohse...Que se passe-t-il ?
Ah ! Voici notre attachée française au musée...Nous partons un peu plus tôt que prévu, Mademoiselle Valland. Je suppose que vous vous en réjouissez !
Allons ! Dépêchons-nous !
Je sais que le Reich proscrit ces tableaux mais je vous assure qu'il y a des pièces superbes.
Ne vous en faites pas pour elles, Lohse. Le train est un moyen de transport confortable.


Le contenu

Après des études d'Art, Rose Valland entre en 1932 au musée du jeu de Paume, aux Tuileries, en tant qu'attachée bénévole de conservation. Elle gravit peu à peu les échelons de l'administration des Beaux-Arts jusqu'à devenir, en 1941, attachée de conservation au jeu de Paume alors que l'ERR, organisation culturelle du parti nazi est installée dans ce musée depuis 1940.
La mission secrète de ce service réside dans la confiscation des collections juives et franc-maçonnes, ainsi que celles des adversaires du Reich. Le musée sert d’entrepôt, avant l'envoi des œuvres vers l'Allemagne.
Dès l'arrivée des allemands, Rose, sous les ordres de Jacques Jaujard, sous-directeur des musées nationaux, va surveiller et noter tous les faits et gestes des nazis. Elle dresse ainsi, pendant toute la période d'occupation, des listes d’œuvres confisquées aux juifs et l'endroit où elles sont envoyées. Puis elle fait de même avec les œuvres prises au musée.
En 1943, Rose parvient à faire arrêter un train transportant un grand nombre de chefs-d’œuvre du musées, chefs-d’œuvre destinés à être revendus pour renflouer les fonds nazis.
En 1945, le combat de Rose continue : elle s'engage dans l'armée pour pouvoir, en tant qu'officier Beaux-Arts, parcourir l'Allemagne et récupérer une partie des œuvres volées.


Voici le portrait d'une femme forte et libre au service d'une cause : le sauvetage des œuvres d'art volées aux juifs et à l’État français.
Cette bande dessinée, de facture assez classique, s'appuie sur les images d'archives pour raconter, avec beaucoup de réalisme ce que fut le combat de cette femme remarquable de courage et de ténacité.
La bande dessinée est complétée par une chronologie détaillée de la vie de Rose et du déroulement des évènements, accompagnée de photographies et documents originaux.


A faire lire par tous les élèves de Troisième, et à compléter par la lecture du très complet album Rose Valland, l'espionne du musée du Jeu de Paume écrit par Emmanuelle Pollack,illustré par Emmanuel Cerisier et paru aux éditions GulfStream , sélectionné pour le niveau 6è/5ème

Christine Enguehard
12 euros
2014
2014
Sélection du "placard"
Bande dessinée