Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Rose Valland, l’espionne du jeu de Paume

Rose Valland, l'espionne du jeu de Paume

Rose Valland, l'espionne du jeu de Paume

GulfStream éditeur / 2010

Auteur·rice : Emmanuelle Polack
Illustrateur·rice : Emmanuel Cerisier

Résumé
Premières lignes

« Les traits tirés, le visage fermé, un homme fait les cent pas dans la galerie des sculptures de la Renaissance française du Palais du Louvre. Cet homme, c'est Jacques Jaujard, sous-directeur des Musées nationaux. »

Le contenu

Qui est Rose Valland ?
Tout d'abord une femme brillante, issue d'un milieu modeste, qui a réussi grâce à son intelligence et à sa pugnacité. Ensuite, une amoureuse de l'Art, de la peinture et des artistes, qui a étudié les Beaux-Arts et l'Histoire des Arts. Enfin, une grande timide, qui va faire de sa discrétion une arme de guerre.
Quand la guerre éclate, Rose Valland travaille au musée du Jeu de Paume. A l'heure de la débâcle et de l'occupation de Paris, Rose est nommée au poste de conservateur de ce même musée : une promotion méritée, que lui donne son ami Jacques Jaujard. Mais le Jeu de Paume devient rapidement le théâtre des grandes confiscations nazies. En effet, les Allemands décident de spolier les grandes familles juives et d'envoyer les œuvres ainsi dérobées en Allemagne. En attendant, elles sont stockées dans le musée. Seule, Rose décide d'agir. En observant partout, en écoutant les conversations, en posant discrètement des questions, en fouillant, Rose note toutes les informations qui permettent de localiser les œuvres parties. Elle espère qu' « un jour viendra où elle œuvrera à la récupération de tous les trésors qu'elle voit disparaître » (p.49)

Cet album raconte d'abord l'aventure d'une femme résistante, nommée « Capitaine Beaux-Arts » à la Libération. Cette dernière a lutté pour sauver des œuvres inestimables du patrimoine artistique mondial, de la disparition voire de la destruction, mais aussi pour pouvoir les rendre à leurs propriétaires juifs. Le livre brosse le portrait d'une femme courageuse, côtoyant quotidiennement les soldats allemands, n'hésitant pas à enfreindre les règles édictées pour sauver ses chères peintures et pour enrayer la machine nazie.

Voici un bel album, au texte direct et efficace, illustré tout en sobriété par Emmanuel Cerisier. L'Art, les peintures sont constamment présents dans ce livre, soulignant l'amour et le combat de Rose Valland pour la culture, la justice et la liberté.

Une bande-dessinée, Rose Valland, capitaine Beaux-arts, de Catel, Polack et Bouilhac (Dupuis) présente sous un autre angle (moins linéaire, avec des flash-back) le combat de Rose Valland. Une comparaison des deux supports peut être intéressante.

Anne Baron et Stéphanie François


16,50 euros
2014
Documentaire