Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Sans la télé

Sans la télé

Sans la télé

Le Rouergue jeunesse / 2010

Auteur·rice : Guillaume Guéraud

Résumé
Premières lignes

« Le truc que je veux comprendre, d'abord, c'est pourquoi y a pas la télévision chez nous.
Avant même de chercher à savoir pourquoi j'ai pas de père, pourquoi j'ai les cheveux blonds alors que ma mère est brune ou pourquoi l'océan ne finit pas par déborder avec tous les fleuves qui se jettent dedans et toute la pluie qui tombe, ce que je veux qu'on me dise avant tout, c'est pourquoi tout le monde a une télévision, sauf nous. »


Le contenu

Guillaume Guéraud raconte son adolescence sans télévision à la maison, malgré ses demandes répétées.
Du coup, il est exclu des discussions à la récréation qui tournent autour de ce que ses camarades regardent : « Goldorak », « Dallas », « la Petite maison dans la prairie » ...
Sa mère, pour « compenser », l'emmène au cinéma, puis plus grand il y va tout seul. Ces films vont être sa fenêtre sur le monde, il finit même par admettre que le cinéma, c'est nettement mieux que la télévision !


Guillaume Guéraud parle de lui, de son expérience d'adolescent sans la télévision. Dans un premier temps, chaque chapitre fait référence à une émission de télévision, puis, lorsqu'il découvre le cinéma, à un film entré dans les annales du septième art.
Sans accompagnement, cette autobiographie peut déstabiliser nos lecteurs adolescents. De nombreuses références cinématographiques n'ont aucun sens pour eux. Mais c'est là que réside l'intérêt de ce livre : redécouvrir, faire découvrir des films et aller les voir ou les revoir.
C'est une bonne occasion !

Un livre qui interroge aussi la place prise par la télévision dans notre société.

Gaëla Michel


Piste d'écriture

Guillaume Guéraud s'est construit avec les films qu'il a vus tout au long de son enfance et de son adolescence.
Ecrivez votre chapitre personnel dans lequel vous évoquerez, à la manière de Guillaume Guéraud, le film qui vous a particulièrement marqué. (une à deux pages maximum)
Collection "doAdo"
9,70 euros
2013
Sélection du "placard"
Société
Récit de vie