Introduction

Laurent Vicomte

Laurent Vicomte

Laurent Vicomte

Auteur, Illustrateur
Biographie
Dessinateur et scénariste né à Sainte-Adresse le 25 mars 1956, Laurent Vicomte débute dans La Presse de la Manche en 1975 avant de dessiner pour le journal de Spirou. Il réalise sa première bande dessinée, Sizaine des Fauves, pour la revue Scouts de France. En 1977 il dessine Gus chez Dargaud Presse d'après un scénario de Gourmelen. En 1978 il lance Edouard et Lucie dans Tintin puis Clopin dans Pistil. C'est en 1981 qu'il fait la rencontre de Pierre Makyo, et tous deux créent Balade au bout du monde, d'abord publiée dans le journal Gomme avant sa sortie en album. Il réalisera le premier cycle, quatre albums, remportant de nombreux prix, un grand succès populaire et une reconnaissance d'auteur. Après quelques années de pause, Vicomte écrit et dessine le premier tome de Sasmira qui paraît aux Humanoïdes Associés en 1997. Il travaille actuellement sur le second album, lui demandant un long temps de maturité, et l'on parle aussi d'une prochaine collaboration avec Béatrice Tillier, dessinatrice des deux premiers volets de Fée et tendres automates. Malgré le peu d'albums publiés par Laurent Vicomte, la qualité de ceux-ci fait qu'il est considéré à juste titre comme l'un des auteurs majeurs de la bande dessinée contemporaine.
Série "Balade au bout du monde" / texte de Pierre Makyo. - Glénat (Caractère)
tome 1 : La Prison (1982)
tome 2 : Le grand pays (1984)
tome 3 : Le Bâtard (1985)
tome 4 : La Pierre de folie (1988)

Série "Sasmira". - Les Humanoïdes associés
tome 1 : L'Appel (1997)

BD d'enfer. - Delcourt (Hors série)
un album collectif illustrant 22 chansons de Renaud

Madagascar / texte de Frank Giroud ; illustrations de Yann Le Corre. - Glénat (Beaux livres)
F. Giroud, scénariste talentueux explorant inlassablement les dédales de l'Histoire, est aussi un grand voyageur. Il s'est donc rendu à Madagascar, accompagné de deux dessinateurs. Le voyage était à l'initiative de deux organismes d'appui au développement et devait aboutir à un Carnet témoignage de la situation particulièrement difficile d'une île où un enfant de moins de trois ans sur deux souffre de malnutrition.
Madagascar est une terre magnifique pourtant, les paysages sont somptueux, les gens gais et accueillants malgré leur détresse et leur dénuement extrême.
C'est ce paradoxe qui apparaît dans le carnet, à la fois très impressionniste et très objectif sur la situation de l'île. A partir de 14, 15 ans.

Laurent Vicomte a également illustré une nouvelle de Barbey d'Aurevilly parue chez Isoète en 1989 : Le Bonheur est dans le crime.