Introduction

Léo

Léo

Léo

Auteur, Illustrateur
Biographie
De son véritable nom Luis Eduardo de Oliveira, Leo est né à Rio de Janeiro, au Brésil, en 1944.
Passionné de dessin, il entre cependant à l'université et suit des études d'ingénieur. En 1968, après avoir obtenu son diplôme, il milite activement au sein de la gauche étudiante. En 1971, il quitte le Brésil pour échapper à la répression de la dictature militaire. Il s'installe au Chili, puis en Argentine, avant de revenir clandestinement dans son pays en 1974, à Sao Paulo. Il renonce alors à l'engagement politique et décide de se consacrer au dessin.
Il débute sa carrière d'illustrateur au sein d'une entreprise américaine. Au bout d'un an, lassé de ce travail alimentaire, il propose ses illustrations à différents journaux. Sa première bande dessinée, une histoire de science-fiction, est publiée dans la revue O Bicho au milieu des années 70. A la même époque, il découvre la BD européenne dans les pages de Pilote et de Métal hurlant. Coup de foudre immédiat. Décidé à tenter sa chance en France, il s'installe à Paris en 1981.
Mais le succès se fait attendre. Malgré quelques récits publiés dans L'Echo des Savanes en 1982 et dans Pilote en 1985, il se voit contraint de travailler dans la publicité. Le déclic se produira en 1986 : Jean-Claude Forest, le créateur de Barbarella, lui propose de dessiner des hisoires réalistes pour le magazine Okapi. En 1989, Leo illustre la vie de Gandhi dans un album publié par les éditions du Centurion. L'une de ces histoires attire l'attention du scénariste Rodolphe, qui lui confie le dessin de Trent, sa nouvelle série. Le premier album, L'Homme mort, paraît en 1991. Cette série, très humaniste ans son propos, a pour héros un officier de la police montée canadienne. Cette fois, la carrière de Leo est lancée.
Deux ans plus tard, en 1993, il réalise un vieux rêve : il publie le premier des cinq tomes d'Aldébaran, saga de science-fiction dont il est à la fois scénariste et dessinateur. Puis en 2000 paraît le premier volet du cycle de Bételgeuse, la suite d'Aldébaran. Infatigable, Leo n'hésite pas à mener de front plusieurs projets. Il met en chantier de nouvelles séries, comme dessinateur mais aussi comme scénariste, tout en poursuivant Trent et Bételgeuse. Ainsi, en octobre 2000, paraît le premier épisode de Kenya, un récit mêlant action et fantastique, élaboré avec son complice Rodolphe. En mai 2002, sort le premier volume de Dexter London, histoire écrite par Leo et dessinée par Sergio Garcia, l'auteur de Géographie martienne.
Gandhi / scénario de Benoît Marchon. - Le Centurion, 1989

Série "Trent" / scénario de Rodolphe. - Dargaud
Tome 1 : L'Homme mort, 1991
Tome 2 : Le Kid, 1992
Tome 3 : Quand s'allument les lampes ..., 1993
Tome 4 : La Vallée de la peur, 1995
Tome 5 : Wild Bill, 1996
Tome 6 : Le Pays sans soleil, 1998
Tome 7 : Miss, 1999
Tome 8 : Petit Trent, 2000

Série "Aldébaran". - Dargaud
Tome 1 : La Catastrophe, 1994
Tome 2 : La Blonde, 1995
Tome 3 : La Photo, 1996
Tome 4 : Le Groupe, 1997
Tome 5 : La Créature, 1998
L'Intégrale, 1999

Série "Bételgeuse". - Dargaud
Tome 1 : La Planète, 2000
Ouvrage de la sélection Collèges 2004
Tome 2 : Les Survivants, 2001
Tome 3 : L'Expédition, 2002
Tome 4 : Les Cavernes, 2003

Série "Kenya" / scénario de Rodolphe. - Dargaud
Tome 1 : Apparitions, 2001
Tome 2 : Rencontres, 2003

Série "Dexter London" / dessin de Sergio Garcia. - Dargaud
Tome 1 : Aventurier professionnel, 2002
Tome 2 : La Traversée du désert, 2002