Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Au pont de Pope Lick

Au pont de Pope Lick

Au pont de Pope Lick

Théâtrales / 2010

Auteur·rice : Naomi Wallace

Résumé
Le début

Prologue
« Noir. Puis nous voyons Dalton assis sur un tabouret au lointain, dans un coin. Nous ne voyons que son dos. A côté de lui, une petite bougie. Dalton se sert de la flamme pour faire des ombres chinoises. Nous voyons les ombres mais nous ne discernons pas ce qu’elles représentent.

Dalton
Ca, c’est un. Cheval.
Il fait une autre ombre avec ses mains.
Ca, c’est un cygne. Non. Pas un cygne, merde. Un faucon. Oui. Un faucon. Non. Il n’y a pas de serres. C’est un canard.
Il fait une autre ombre.
Maintenant c’est un crabe. Voilà les pinces. Mais mince. On dirait un bouc. Avec une barbe. »


Le contenu

C'est l'histoire d'un garçon et d'une fille, dans une petite ville du fin fond de l'Amérique en pleine crise (1929), ils s'ennuient. Ils se rencontrent. Pace montre à Dalton son jeu qui la sauve un peu de l'ennui : il faut traverser le pont ferroviaire juste avant le passage du train. Tout va mal dans la vie de Dalton, alors cette rencontre et ce jeu, c'est tout ce qu'il faut pour se sentir vivant... et ça tourne mal.
Un texte très fort sur l'adolescence, entre pulsion de mort et désir de vie, interrogations sur l'amour et sur la relation aux parents. Un texte de théâtre alternant les dialogues qui fusent et les scènes plus calmes : le héros est en prison et revit sur scène les événements qui l'y ont conduit, les autres personnages (réels ou fantomatiques) lui rendent visite.

Emmanuelle Chesnel
Théâtrales jeunesse
7 euros
2011
Sélection du "placard"
Théâtre