Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Captives à bord (L’Epervier 4)

Captives à bord (L'Epervier 4)

Captives à bord (L'Epervier 4)

Dupuis / 0

Auteur·rice : Patrice Pellerin
Illustrateur·rice : Patrice Pellerin

Résumé
Cette série d’aventures maritimes, minutieusement mise en images par Patrick Pellerin qui s’est basé sur une solide documentation, compte aujourd’hui quatre albums, publiés dans la collection Repérages, aux éditions Dupuis : le Trépassé de Kermallec, 1994 - le Rocher du crâne, 1995 - Tempête sur Brest, 1997 et Captives à bord, 2000.

Elle a pour héros Yann de Kermeur.

Ce jeune homme breton et noble, au passé obscur, est un corsaire prestigieux, redoutable et redouté, plus connu sous le nom de l’Epervier.

Il est recherché pour un meurtre qu’il n’a pas commis.

Les deux premiers volumes racontent le complot ourdi contre lui et la chasse à l’homme qui s’organise pour retrouver et arrêter le corsaire.

Afin d’échapper à ses poursuivants, l’Epervier rejoint son repaire pour se cacher. Il ne peut compter sur l’aide de personne : son équipage a été emprisonné et soumis à la question.

Pendant ce temps, le véritable meurtrier élimine, les unes après les autres, les preuves de sa culpabilité, n’hésitant pas à tuer de nouveaux innocents. Pourquoi cette succession de crimes ? Que recherche-t-il en fouillant les affaires de ses victimes ? Autant de questions auxquelles Yann devra répondre s’il veut prouver son innocence.

Il doit mener l’enquête avant qu’il ne soit trop tard.

Dans la Tempête sur Brest, on retrouve l’ennemi de l’Epervier, l’infâme Hervé de Villeneuve. L’homme est prêt à tout, et surtout au pire, pour connaître enfin le secret du trésor des Kermallec. Pour cela, il agresse sauvagement sa cousine, Agnès de Kermallec, la laissant pour morte, il s’acoquine avec le seigneur de La Motte pour partir à la recherche du fameux trésor qui se trouve en Guyane.

Pendant ce temps, l’Epervier, toujours accusé du crime du grand-père d’Agnès, cherche un moyen de délivrer son équipage, enfermé dans les geôles de Brest.

Enfin, dans Captives à bord, le beau Yann de Kermeur part à la poursuite de son navire, La Méduse, une frégate taillée pour la course qui fait route vers la Guyane avec à son bord ses pires ennemis.

Yann doit se contenter, pour naviguer, de la Pomone, un lourd vaisseau dont les cales prennent l’eau.

Au cours du voyage-poursuite, les ennuis s’accumulent. Des membres d’équipage disparaissent mystérieusement, un meurtre a lieu. Les femmes qui se trouvent à bord se plaignent des dures conditions de voyage.

Yann doit faire escale à La Rochelle puis aux îles Canaries pour trouver des vivres et de nouveaux marins. Puis le long voyage reprend au cours duquel on va rencontrer

une tempête, des barbaresques et le calme plat qui immobilise le bateau.

Tous les amateurs d’évasion et de rêves lointains aimeront cette série qui renoue avec les grands romans d’aventures maritimes. Pellerin se livre ici à une reconstitution fidèle d’un bateau du XVIIIème siècle, et nous raconte les conditions de vie difficiles à bord

et le rôle de chacun au sein de l’équipage, la manière dont on percevait les pays « exotiques », les déceptions à l’arrivée en voyant la pauvreté des installations en Guyane.


On ne s’ennuie jamais et l’on ne peut que remercier le talent du dessinateur.

Patrice Pellerin, né en 1955, apprend le métier d’illustrateur aux côtés de Pierre Joubert. il réalise des ouvrages illustrés – entre autres, dans les collections La Vie privée des hommes (Hachette) et Signe de piste (Fleurus) - avant de succéder à Jijé pour les dessins de Barbe Rouge. Il décide d’interrompre cette série au décès de son scénariste Jean Michel Charlier et de se consacrer aux scénarios des Ailes décapitées, série historique parus chez Glénat dans la collection Vécu, dessinée par Jean Charles Kraehn. Il se lance ensuite comme auteur complet dans l’Epervier.

Catherine Gentile
2001
Bande dessinée