Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Cheval vêtu

Cheval vêtu

Cheval vêtu

Albin Michel / 2005

Auteur·rice : Fred Bernard
Illustrateur·rice : François Roca

Résumé
On croit tout d'abord avoir affaire à une histoire de guerre et de guerriers puisque des Indiens, en position d'attaque, sont à presque toutes les pages. C'est en réalité une histoire d'amour. C'est vrai que c'est très mélo, mais c'est beau comme un conte tellement c'est bien écrit, tellement c'est bien construit. Il vous reste, longtemps après la lecture, l'image héroïque de ce cheval taillé pour la guerre, dressé pour la guerre, emmené de force au combat, qui, finalement, choisit de quitter définitivement les hommes pour partir avec sa bien-aimée, et vivre libre. Aussi beau et aussi grand qu'une figure mythique. J'ofre régulièrement cet album à des garçons qui ne veulent surtout pas qu'on leur parle d'amour, et qui jouent sans cesse à la guerre. Ils ne sont jamais déçus par ce livre dans lequel ils se plongent et se replongent, comme dans un film qu'on connaît par coeur et qu'on aime retrouver. Il faut dire que les images y sont pour beaucoup. Les peintures, où dominent des ocres dorés, font surgir un peuple hybride, chez qui hommes et chevaux, à force de s'être mêlés depuis si longtemps les uns aux autres, ont l'air de ne faire plus qu'un, les uns n'allant jamais sans les autres. Dans des batailles fantasmagoriques où les muscles sont tendus à se rompre, où le sang menace de gicler à tout instant, on croit entendre les hennissements, on sent la poussière de la plaine labourée par les sabots, on y est. A deux reprises, on croit venue la fin de Cheval vêtu, et puis non, il sera à chaque fois vainqueur, pour notre plus grand plaisir. Tout est bien, et c'est magnifique.

Béatrice Lécuru, librairie Les Schistes bleus.
Chronique parue dans Lulu, BM de Cherbourg-Octeville
2007
Album