Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Crime City

Crime City

Crime City

Mijade / 2010

Auteur·rice : Gudule

Résumé
Le contenu

Les Lovely forme une famille parfaite : Junior et Virna, les enfants, malgré quelques chamailleries propres à leur âge, sont charmants ; les parents sont attentionnés, compréhensifs et tendrement unis... Bienvenue à Cream City ! La ville parfaite, où n'existent ni contraintes, ni frustrations. Un paradis ? Si ce n'est que c'est un paradis virtuel, entièrement créé par l'imagination de Corentin, qui, lui, vit bien dans le monde réel : tiraillé affectivement entre des parents en pleine séparation, soutien et exutoire de sa mère dépressive, il déteste sa vraie vie. Dès qu'il le peut, il se réfugie devant son écran d'ordinateur grâce auquel il rejoint sa famille virtuelle. Le jeu de simulation lui permet aussi de laisser libre cours à son imagination d'adolescent : maisons aux couleurs de crème glacée, sodas goût hamburger, vacances perpétuelles, etc. Tout est agréable à Corentin dans ce monde dont il s'amuse à manipuler les personnages :

[extrait]
"Blottie dans les bras du grand blond, la brunette ronronne, à mille lieues des soucis de ses concitoyens.
« Eh bien, j'arrive à temps ! »
Embrasse-moi... murmure-t-elle en tendant ses lèvres.

Tandis qu'il sélectionne Dave, à droite de l'écran, Corentin ne peut s'empêcher de sourire. Ça devient une manie, chez lui, de « casser la baraque » de ce pauvre gars !
MOUVEMENT DE RECUL, tape-t-il en hâte.

Qu'est-ce qu'il y a , mon chéri ?s'étonne Honey.
Je... je ne sais pas...
J'EN AIME UNE AUTRE , pianote Corentin.
J'en aime une autre.
Honey change de visage:
Qu'est-ce que tu fiches avec moi, alors ?
Je... euh... excuse-moi, bredouille Dave en se levant, hagard.
De toute évidence, il ne comprend rien à ce qui lui arrive et danse d'un pied sur l'autre, le profil bas, les bras ballants, ne sachant que faire de son encombrante carcasse."

Mais les disparitions inexpliquées de certains personnages vont bientôt créer une atmosphère de paranoïa qui transforme Cream City en ville sinistre. Inquiet pour ses créatures, Corentin tente de débloquer le logiciel... Et le voilà propulsé au coeur de son jeu préféré ! Il est d'abord content de pouvoir rencontrer les personnages qu'il a voulu parfaits : accueillants, chaleureux et tolérants. Il n'avait pas prévu que la peur d'un fléau inconnu qui décime leurs voisins provoque chez eux le rejet et la haine de l'étranger : lui-même !

Finalement, Corentin reçoit sa leçon d'humanité : le monde et les gens qui le composent ne sont jamais complètement bons ou mauvais. De retour dans le monde réel après l'intervention de ses copains férus d'informatique, il est heureux de retrouver sa mère, métamorphosée par l'expérience de son fils. Le jeu de simulation a été détruit par l'antivirus ; Corentin retrouve une mère joyeuse, belle et active et ils partent pour « un petit voyage au soleil »... « La réalité, si on se donne la peine de la rendre sympa, c'est quand même plus chouette que l'informatique, non ? »

Pistes d'écriture

Piste 1 : Corentin ne se retrouve pas propulsé à l'intérieur du jeu. Imaginez une autre situation grâce à laquelle il s'aperçoit que la réalité est plus « sympa » que le monde virtuel de Cream City.

Piste 2 : Votre meilleur(e) ami(e) vous délaisse pour passer son temps devant des jeux vidéos. Vous décidez de lui parler en tête à tête : imaginez un dialogue dans lequel chacun défend un avis différent sur les jeux vidéos.
Zone 10
7 euros
2011
Fantastique
Roman