Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Elle s’appelait Marine

Elle s'appelait Marine

Elle s'appelait Marine

Gallimard jeunesse / 1998

Auteur·rice : Philippe Delerm

Résumé
Extraits des premières pages :

« Quand Marine est arrivée au collège, je m'en souviens, c'était à peu près un mois avant les vacances de Pâques, un matin. […]
A ce moment-là, je ne savais pas encore qu’elle habitait à Labastide, comme moi, qu’elle rentrerait par le même car de ramassage, et qu’elle devrait passer devant chez moi, à pied, avant de prendre le petit chemin qui mène au château du Bouscat.
Je ne savais pas non plus qu’on peut être ami avec une fille, vraiment ami, ni que Marine tiendrait une telle place dans ma vie, une place un peu étrange que personne ne pourra plus occuper.
C’était il y a un an, mais je revois ce cours comme si c’était aujourd’hui. »

Résumé

Serge Delmas est un garçon solitaire passionné de pêche et de promenades à vélo sur les bords de la Garonne. Il s’ennuie ferme à l’école et n’est pas sûr du tout de passer en quatrième !
L’arrivée de Marine dans sa classe va changer sa vie, et son regard sur le monde.
Marine vient de Paris ; elle vit avec son père, un artiste peintre un peu original, et sa belle-mère, avec laquelle elle ne s’entend pas, dans une grande maison en haut du village. Elle aussi est solitaire car les villageois acceptent mal ces « étrangers » qui ne vivent pas comme eux. Ils les acceptent d’autant moins que le père de Marine est engagé dans la lutte anti-nucléaire, alors que le village s’enorgueillit de la construction d’une centrale, qui doit lui apporter emplois et terrain de foot. Ce n’est pas facile pour Serge, qui se lie d’amitié avec Marine, et dont le père, conseiller municipal, défend le projet de centrale…

Une belle histoire d’amitié, dont on sait dès le début qu’elle sera sans lendemain ; des personnages sensibles, auxquels peuvent s’identifier des enfants un peu à l’écart de la classe ; des descriptions poétiques et jamais pesantes d’une nature préservée. Le tout sur fond de lutte autour de l’implantation d’une centrale nucléaire.
Un roman court et facile à lire, agrémenté des dessins très doux de Martine Delerm, qui devrait plaire aux élèves de sixième.


Pistes d’écriture

Piste 1
« Quinze jours après le départ de Marine, je reçus un paquet de Paris. » (ch. 12, p.112). Imaginez que ce paquet renferme aussi une lettre de Marine, dans laquelle elle évoque les journées passées avec Serge.

Piste 2
Imaginez que Marine raconte à Serge l’expédition à la mairie pour brûler les registres.

Piste 3
Réalisez deux tracts : un pour et l’autre contre la Centrale de Grenech, en utilisant les arguments du livre.

Piste 4
Ecrivez un article pour Atomes crochus…

DANS LE THEME L'ENVIRONNEMENT

Collection Folio junior
Illustration de couverture Georges Lemoine
Illustrations intérieures Martine Delerm
4,90 euros
2006
Société
Roman