Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Faux, faux, archifaux

Faux, faux, archifaux

Faux, faux, archifaux

Syros / 2005

Auteur·rice :

Résumé
Premières lignes :
"Quai aux fleurs, une bourrasque a soulevé un tas de poussière, de papiers et de détritus, et me l’a envoyé en pleine figure. « Faut être fou pour aller lever les couvercles quand il n’y a pas un rat sur les quais ! J’aurais mieux fait de rester au chaud… » me suis-je dit tout en essuyant, du revers de ma manche, mes yeux et ma bouches. J’ai continué mon chemin. Le goût âcre de la poussière ne m’en a pas dissuadé. J’ai coincé mes cheveux dans le col de mon blouson et j’ai filé à grandes enjambées vers la rive gauche. « Si ça continue, je vais vendre de la came pour touristes ! ai-je pensé. C’est pas terrible, mais ça fait vivre le bouquiniste. Rive droite, même Raphaël s’y est mis et, rive gauche, on peut compter sur les doigts des deux mains ceux qui ne vendent pas de tour Eiffel, de stylo, de peintures impressionnistes made in China, de porte-clefs et de sous-bocks en carton. » Pont de l’Archevêché, je me suis penché. Le flot marron de la Seine charriait des bouts de bois. Quand j’ai débouché quai de Montebello, j’ai tout de suite aperçu Pierre. C’était pas dur ! Il me faisait de grands signes avec ses bras. « Qu’est-ce qu’il a, à se démener comme ça ? » me suis-je demandé. Il n’est pas toujours dans son assiette, Pierre, depuis que sa copine l’a plaqué. Il a parfois des réactions bizarres. Mais bon, on s’entend plutôt bien. De temps en temps il ouvre mes boîtes et moi j’ouvre les siennes. Ca nous évite de faire le pied de grue tous les deux quand ça pèle sec ou, l’été, quand le goudron fond sous nos pieds.
- J’ai essayé de te joindre. Nothing. Ton portable est sur messagerie.
Pierre parle souvent en employant des mots anglais. C’est son style. Mais c’est pas mal irritant au quotidien.
- Look ! a-t-il dit en désignant mes boîtes du menton.
Les montants avaient été forcés, sans doute au pied-de-biche. Celui qui avait fait ça s’était acharné au niveau des fermoirs et avait réussi à soulever le zinc. Mes caisses, comme deux boîtes de sardines ouvertes par le haut, semblaient échouées sur le parapet du quai. A l’intérieur, il ne restait que quelques poches et une dizaine de BD a priori invendable tellement la pluie les avait imbibées malgré leur plastique protecteur."

Contenu
Victor est bouquiniste à Paris. Un matin, il découvre les boîtes de son stand dévalisé. Pourquoi ? Il ne sait pas. De retour chez son père avec sa sœur, ils découvrent l’appartement vandalisé et leur père disparu. Pourquoi ? Ils ne le savent pas.
Un drôle de message va les mettre sur la piste. Leur père a été kidnappé. S’ils veulent le revoir vivant, ils doivent livrer aux ravisseurs un objet mystérieux dans 24 heures. Nouvelle interrogation : quel est cet objet ? Commence alors pour les jeunes gens une course contre la montre dans Paris pour retrouver cet objet…


Pistes d’écriture :

Piste 1 – Les filles ont décidé de retrouver la vraie Bible, comment vont-elles si prendre ? A vous de les aider en racontant la suite de cette enquête.

Piste 2 – Gutemberg a inventé un procédé qui permet pour la première fois d’imprimer en série des ouvrages. Mais qui est ce personnage et quelle est son invention ?
Collection Souris noire
2007
Policier
Roman