Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Je préfère qu’ils me croient mort

Je préfère qu'ils me croient mort

Je préfère qu'ils me croient mort

Rouergue / 2011

Auteur·rice : Ahmed Kalouaz

Résumé
Les premières lignes

« Taper dans un ballon, c'est ce que Dieu nous a appris de mieux. On le lui a bien rendu, en sueur, en prières, mais ça ne suffit pas. J'ai la tête ailleurs, chez nous en Afrique au bord de l'immense fleuve. Sur les rives du Niger, certains m'avaient prédit des étincelles, des étoiles, de l'or sous les pieds, de la lave sous mes talons. Ils m'avaient promis les clameurs, les effusions, les danses le long de la ligne de touche, les moments de transe et d'émotion.
Ce soir, dans le square Mouloudji, j'attends sur un banc, dans le froid de novembre, ayant, dans ma mémoire, déjà perdu les saisons du sorgho, du maïs et du niébé. »

Le contenu

Kamandi vit au Mali et joue au football. Comme beaucoup de jeunes africains de son âge, il rêve de partir en Europe, de devenir un grand joueur professionnel et de pouvoir envoyer de l'argent à sa famille.
Un recruteur arrive dans son village et se présente chez ses parents. Il demande de l'argent à la famille mais promet au jeune homme un avenir de champion et un salaire mirobolant. Kamandi s'envole pour la France plein d'espoir.
Il est vite abandonné par cet agent peu scrupuleux et livré à d'autres agents. Il se retrouve alors perdu dans un club inconnu, entouré d'autres jeunes africains qui, comme lui, sont obligés de jouer sans relâche, malgré la fatigue et de mauvaises conditions de vie.
Peu à peu, il réalise qu'il n'obtiendra jamais l'argent qu'il aurait dû toucher. Son passeport est confisqué et il ne peut ni trouver de l'aide en France ni envoyer de l'argent à sa famille.
Kamandi erre de ville en ville et se présente devant plusieurs clubs. Il espère longtemps obtenir une vraie licence, mais comprend finalement à quel point tous ces recruteurs se sont moqués de lui. Gagné par le désespoir, il ne donne plus de nouvelles à sa famille…

Un roman juste sur la vie des jeunes qui rêvent de football et qui se retrouvent perdus en France. La vie très dure est bien décrite dans ce roman très réaliste qui colle vraiment à l'actualité. Tout au long de cette triste errance, pas de happy end pour Kamandi…

Céline Letrecher

9,70 euros


Collection Doado

2016
Sélection en anglais
Société
Roman