Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Pozor

Pozor

Pozor

La joie de lire / 2001

Auteur·rice : Anne Maar
Illustrateur·rice : Bernd Mölck-Tassel

Résumé
Faits & gestes :
Attention voici les aventures du chien Pozor (pour ceux qui ne parlent pas tchèque, Pozor veut dire attention, mais c’est surtout un joli nom… qui rime avec or).
Au début, ce grand chien errant à l’énorme gueule et à la grosse voix effraie
tout le monde. Il voudrait seulement trouver un foyer. Il a beau transformer sa voix,
rien n’y fait. Quand le destin s’acharne, il faut persévérer.

De son côté, Lucas un tout petit petit garçon, rêve d’être dompteur
et d’avoir son cirque. Il fait faire des numéros à ses cochons d’Inde,
faute de lions ou d’éléphants. Quand une maman n’aime pas trop avoir
des animaux dans la maison, il faut perséverer.

Le jour où Pozor et Lucas se croisent, on se doute bien que l’attirance des contraires
va se charger d’écrire la suite de leurs aventures. Lucas fait le courageux,
et n’est pas déçu : Pozor est un brave chien, juste un peu effrayant à voir.
Alors, Lucas qui a installé un cirque dans la cour met au point un fameux numéro,
avec force roulements de tambour : il introduit sa tête dans la gueule du chien
et tous les spectateurs du coin sont enthousiasmés. Y compris la maman, qui finit
par adopter le chien. Et si la fin est heureuse, personnes et animaux réunis sur le canapé, il aura fallu en passer par les preuves de son talent.
L’amitié se construit, avec des gestes, des actes à partager,
pour que se dévoilent les sentiments naissants.

Signes particuliers :
Les belles illustrations jouent avec les déformations des volumes, des échelles
et des perspectives. Le trait hachuré, tremblé, donne une sensation de vacillement.
Les tons pâles absorbent le lecteur par leur douceur, et le texte est une image.
Truffé d’icônes qui introduisent un arrêt dans le cours du récit, et produisent
des effets sur le sens, il est un contrepoint humoristique à une histoire plutôt classique
sur les thèmes de la différence et de la peur d’autrui.
Valérie Négrel
2003
Cycle 1
Sentimental
Album