Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Simple

Simple

Simple

L'Ecole des loisirs / 2005

Auteur·rice : Marie-Aude Murail

Résumé
Premières lignes

"Chapitre 1
Où monsieur Pinpin pète le téléphone
Kléber jeta un regard oblique à son frère. Simple imitait le bruit des portes du métro à mi-vois : "Piiiii ...clap."
Un homme monta à la station et s'assit à côté de Kléber. Il tenait en laisse un berger allemand.Simple se trémoussa sur la banquette.
- Il a un chien, dit-il.
Le propriétaire du berger dévisagea celui qui venait de parler. C'était un jeune homme aux yeux clairs écarquillés.
- Il a un chien, le monsieur, répéta-t-il, de plus en plus agité.
- Tu crois je peux le caresser ? dit simple enavançant la main vers le chien ?
- Non,aboya Kléber.
L'homme regarda l'un après l'autre les deux frères comme pour évaluer la situation.
- Moi j'ai un lapin, lui dit le jeune homme aux yeux clairs.
- Mais ne parle pas aux gens que tu ne connais pas, gronda Kléber.
Puis il se décida et se tourna vers l'homme au chien :
- Excusez-le, monsieur, c'est un débile mental. "

Résumé

Simple, 22 ans et Kléber, 17 ans sont frères. Complices et soudés comme les doigts de la main. Une situation banale, sauf que dans leur cas, c'est le plus jeune qui veille sur l'ainé. Kléber entre en terminale. Séduisant et ambitieux, il rêve de conquérir les filles. Simple, lui, a trois ans d'âge mental. Il dit « oh, oh, vilain mot » quand Kléber jure. Il sait compter à toute vitesse: 7, 9, 12, B, mille, cent. Il joue avec des « Playmobil et des beaud'hommes cachés dans les téphélones », et surtout, il a Monsieur Pinpin, un lapin en peluche, son allié à la vie à la mort. Kléber n'a pas voulu laisser Simple à Malicroix, l'institution pour débiles où son père l'avait placé. Il préfère s'occuper lui-même de son frère, même si c'est parfois trop lourd pour lui. Rien n'est simple dans leur vie, mais le jour où ils emménagent dans un appartement avec d'autres locataires, Kléber et Simple bouleversent tout...

Critique

Après Oh, boy !, Marie-Aude Murail nous replonge avec talent dans le quotidien d'une fratrie malmenée par la vie. Avec humour, elle plante un héros atypique qui a le pouvoir d'émouvoir ceux qu'il rencontre et de révéler le meilleur qui dort en eux. Marie-Aude Murail est décidément douée pour dépeindre nos tourments intérieurs, avec une certaine légèreté et en déclenchant le rire au détour d'une phrase. Un livre à savourer d'une traite.

Pistes d'écriture

Piste 1 :
Comme les enfants, Simple a le don d'émouvoir les gens. Avez vous déjà rencontré une personne, handicapée mentale, ou non, étonnante et attachante comme lui ? Racontez.


Piste 2 :
Simple est comme un petit frère, qui innocemment, met Kléber dans des situations difficiles ( comme dans la scène du métro, au début du livre ). Vous avez peut-être vous-même dans votre entourage un petit frère ou une petite soeur qui vous a mis, face à vos copains ou des inconnus, dans une situation gênante, par exemple en faisant des révélations sur vous, ou en critiquant ouvertement votre interlocuteur. Racontez.

Piste 3:
Kléber a réussi son bac, il est admis en classe « prépa » mais devra habiter en internat. Trouvez, en vous inspirant des événements du livre, les arguments qu'il avancera pour que son père et sa nouvelle femme acceptent de prendre en charge Simple en son absence.

HORS THEME COUP DE COEUR

Collection Médium
10,50 euros
2006
3è / Lycée
Société
Roman