Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Spirou et Fantasio à Tokyo

Spirou et Fantasio à Tokyo

Spirou et Fantasio à Tokyo

Dupuis / 2006

Auteur·rice : Jean-David Morvan
Illustrateur·rice : José Luis Munuera

Résumé
Premières cases
"Il y a des pays qui portent des noms un rien mensongers. Ainsi la nuit vient de tomber sur le Pays du Soleil Levant, plus précisément sur Edo, sa capitale de 1603 à 1864.
C'est sur un des nombreux ponts qui enjambe la rivière Sumida que nous retrouvons nos deux hér ...
- Trois !"


Contenu
Au XIXème siècle, les artistes faisaient le voyage en Orient. Aujourd’hui nos dessinateurs de bande dessinée font le voyage au Japon, pays de l’autre bande dessinée, que l’on ne peut plus ignorer tant elle est présente dans les lectures des adolescents et de beaucoup d’adultes aussi, et tant elle influence à présent le travail des dessinateurs et des éditeurs français et européens.
Morvan, qui s’est rendu de nombreuses fois à Tokyo, y a emmené Munuera afin qu’il prenne la mesure de cette métropole de 12 millions d’habitants, qui serait le décor du 49ème album des aventures de deux bons vieux héros franco-belges, Spirou et Fantasio. C’est ainsi que l’on découvre notre duo de choc, accompagné de l’inusable Spip, déambulant en kimono et en tong dans les rues du vieil Edo, l’ancienne capitale du Japon, reconstituée dans un parc d’attraction, Edo-resort, dédié au Japon médiéval. Les deux amis tentent d’apprivoiser les coutumes locales et comprendre les usages qui régissent la vie sociale. Contrairement à ce que les premières planches pourraient laisser penser, nos héros ne font pas du tourisme. Ils sont en mission pour un vieil ami magicien, Itoh Kata, qui les a chargés de retrouver deux enfants aux dons exceptionnels qui lui ont été enlevés par le yakusa Mangakana. Si l’on a peu près tranquille durant une planche et demie, très rapidement, la narration s’emballe, nos héros entrent en action et le rythme s’accélère sacrément. C’est qu’il faut les suivre, nos deux héros, et le port du kimono ne les empêche nullement de bouger. Ils affrontent quelques sumos, des yakusas très en colère, des ninjas qui veulent en découdre, un magicien louche, des promoteurs immobiliers plus que véreux, des monstres assemblés grâce aux dons de télékinésie des enfants qu’ils recherchent. Ils goûtent aussi aux joies intimes des voyages en métro, tentent de s’orienter dans la ville, prennent d’assaut les magasins de gadgets high tech dernier cri du quartier Akihabara (enfin surtout Fantasio !), participent à un cosplay (ce qui permet à Spirou d’endosser son costume historique !) et quittent leur hôtel par la voie des airs. Tout cela en 48 planches chrono dans lesquelles le lecteur médusé n’a guère le temps de souffler !
Excellent cru que cet 49ème opus, dans lequel Munuera montre l’étendue de son talent de dessinateur et sa virtuosité dans les scènes d’actions, combats et poursuites ou entrées fracassantes par exemple. Le récit, for bien construit, servi par d’excellents dialogues pleins d’humour et de clins d’œil, permet de se balader avec les personnages dans les différents quartiers de Tokyo, ce qui ne gâte rien. Le dénouement, bel hommage aux héros de bd, est particulièrement savoureux, mais on vous le laisse découvrir !
CG

Pistes d'écriture

Piste 1 : Pour aider Spirou et Fantasion à bien préparer leur voyage à Tokyo, rédigez un petit guide touristique sur cette ville.

Piste 2 : Faites la liste de tous les objets fascinants que Fantasio achète et qu'il veut ramener avec lui. Dites aussi à quoi ils peuvent bien servir.

Piste 3 : Dans quel pays Spirou et Fantasio pourraient-ils se rendre snuite pour la suite de leurs aventures ?
Collection Spirou et Fantasio
2007
Aventure
Bande dessinée