Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Spirou et Fantasio : Paris-sous-Seine

Spirou et Fantasio :  Paris-sous-Seine

Spirou et Fantasio : Paris-sous-Seine

Duouis / 2004

Auteur·rice : Jean-David Morvan
Illustrateur·rice : José Luis Munuera

Résumé
Premières cases
« L’eau a coulé sous les ponts de Champignac-en-Cambrousse et elle n’est pas près de s’arrêter !
Cela nous paraît naturel mais c’est pourtant exceptionnel, chers amis car elle manque cruellement dans de nombreux pays !
En me rendant compte de cette terrible injustice, j’ai décidé de réagir et de mettre ma science au service des assoiffés du monde entier.
Finies les inventions abracadabrantes. L’humanitaire sera mon nouveau crédo !
Vous avez devant vous un Pacôme Hégésippe Adélard Ladislas de Champignac enfin responsable ! »

Résumé
Le tandem talentueux de l’excellente série Merlin (Dargaud) se retrouve pour une autre aventure éditoriale d’envergure : reprendre l’une des séries les plus mythiques de la bande dessinée franco-belge : Spirou !
L’on retrouve avec grand plaisir dans un décor bucolique et paisible l’inénarrable comte Pacôme Hegésippe Adélard Ladislas de Champignac en train de tester sa nouvelle invention, le nébulozitor, devant ses deux amis époustouflés, Spirou et Fantasio. Cette machine en acier inoxydable, permet de dilater l’eau, de la stoker dans les nuages qui seraient dirigés vers les déserts afin de les irriguer. Mais sa brillante démonstration est perturbée par des robots trouble-fête qui enlèvent le savant et sa machine. Spirou et Fantasio enquêtent et tombent sur un ennemi redoutable qui détourne à des fins peu recommandables la géniale invention du comte, provoquant à Paris un incroyable raz-de-marée …

Critique
Tome etJanry, les précédents auteurs de la série, lui avaient résolument donné un ton et une ambiance beaucoup plus noirs. Morvan et Munuera s’inscrivent plutôt dans la continuité de Franquin, avec une histoire tous publics, une cohérence graphique et de nombreuses références aux albums précédents et à des personnages existants. Le résultat est très convaincant, le dessin de Munuera, très vif, insuffle un grand dynamisme à une histoire très bien ficelée qui nous donne l’occasion de voir un Paris très insolite. Tous publics à partir de 10 ans.

Elèves concernés
6ème –5ème
Mots clés
Science-fiction – Aventures – Paris – Inondation

Pistes d’écriture

1. Le comte de Champignac a fabriqué une machine capable de fabriquer des nuages et de les diriger vers les régions arides, le nébulozitor.
Vous êtes un publicitaire et le comte vous a chargé de concevoir et de rédiger un document expliquant comment fonctionne le nébulozitor et quels en sont les avantages.

2. Le comte de Champignac est un inventeur génial. Retrouvez, dans d’autres albums de la série, quelques inventions importantes de son cru, présentez-les et expliquez-en le fonctionnement.

3. L’eau douce vient à manquer sur notre planète et devient un enjeu important entre les différents pays du monde.
Réalisez une page documentaire montrant quelles sont aujourd’hui les réserves d’eau dont dispose la planète, comment elles sont réparties, quelles sont les consommations des différentes pays et leurs besoins.


En prolongement, Spirou, un héros de 64 ans, 47 aventures, 8 générations d’auteurs !

Un peu d’histoire :
1938-1943 : Rob-Vel
A la demande de Jean Dupuis, le fondateur des Editions, le Parisien Robert Velter est engagé pour animer à partir du 21 avril 1938, le personnage titre d’un nouveau journal pour jeunes, SPIROU.
Influencé par les métiers de l’hôtellerie qu’il a lui-même pratiqués à bord de paquebots transatlantiques, Rob-Vel crée un jeune groom (d’où son uniforme), espiègle et déluré, au service du Moustic Hôtel. Assisté de son épouse liégeoise, Blanche Dumoulin, il en fait rapidement un globe-trotter, qui voyage même dans l’espace jusqu’à la planète Zigomus, où il est couronné roi des Zigotos ! En juin 1939, il lui adjoint son inséparable mascotte, l’écureuil Spip.
1940 puis 1943-1946 : Jijé
Effectuant l’intérim de Rob-Vel en 1940 au moment où celui-ci est blessé sur le front et brièvement prisonnier des Allemands, Joseph Gillain devient finalement l’auteur attitré de la série en 1943. En effet, à cause des difficultés de liaison entre la France et la Belgique, les éditions Dupuis ont racheté le personnage à son créateur. Jijé conserve à Spirou et Spip leurs caractéristiques et crée un farfelu faire-valoir, Fantasio. Ses gaffes les entraînent dans une suite de péripéties. Ayant envie de voyager et de se consacrer à la vie de Jésus-Christ en BD,Jijé passe la main à un jeune dessinateur.
1946-1968 : Franquin
André Franquin reprend au vol les aventures du trio durant l’épisode de La Maison préfabriquée, en juin 1946. C’est sous son impulsion que la série conquiert sa véritable stature et que Spirou et Fantasio deviennent des mythes. Franquin invente de nombreux personnages secondaires savoureux : Zantafio, le cousin criminel de Fantasio ; le comte de Champignac, mycologue et inventeur ; la journaliste Seccotine, éternelle rivale de Fantasio, entre autres. Il imagine aussi toutes sortes d’inventions …
Le développement en parallèle de sa propre série de gags « Gaston Lagaffe » amène Franquin à abandonner la série en 1968.
1969 – 1979 : Fournier
Jean-Claude Fournier, alors jeune dessinateur breton, reprend donc la série avec tous ses personnages, à l’exception du Marsupilami que Franquin a souhaité garder. Il relève brillamment le défi et apporte à son tour quelques nouveaux personnages. Il commence, prudemment, à faire évoluer la garde-robe de Spirou, l’habit de groom ayant perdu peu à peu son sens.
1980 – 1983 : Nic et Cauvin
Le premier est un ancien animateur du studio Belvision. Le second, publié dans Spirou dès 1968, est le scénariste à succès des Tuniques bleues, de Sammy, L’Agent 212, Les Femmes en blanc, Cédric…
Il leur est demandé de n’utiliser que le trio de base(Spirou, Fantasio, Spip) à l’exclusion de tous les autres personnages… Dans de telles conditions, cette collaboration ne dure que le temps de trois albums.
1982 : Chaland
Passionné par l’ambiance rétro et le style graphique de la fin des années quarante, Yves Chaland propose un épisode fortement influencé par le robot Radar, créé par Franquin en 1947. Malgré ses qualités incontestables, l’expérience tournera cour tcar le souhait de l’éditeur est de moderniser le personnage afin qu’il puisse continuer à s’inscrire à l’avant-garde de l’époque contemporaine.
1981 – 1998 : Tome et Janry
Ayant fait leurs premières armes à l’atelier de Dupa (l’auteur de Cubitus), le duo Philippe Vandevelde (alias Tome) etJean-Richard Geurts (alias Janry) effectue quelques premiers essais en courts récits et obtient l’exclusivité de la réalisation des aventures de Spirou et Fantasio.
Tout en gardant et développant les personnages légués par leurs prédécesseurs, ils approfondissent la psychologie des héros principaux et inventent de beaux méchants tels que la terrible Cyanure et le calamiteux Don Cortisone … Le succès de leur série de gags du Petit Spirou les incite à transmettre l’héritage à une nouvelle équipe.
2004 : Morvan et Munuera

Catherine Gentile

2005
Science Fiction
Bande dessinée