Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Un berger aux Jeux Olympiques

Un berger aux Jeux Olympiques

Un berger aux Jeux Olympiques

Oskar jeunesse / 2015

Auteur·rice : Eric Chevreau

Résumé

Les premières lignes

Maroussi, décembre 1895 (j­100)

Des hauteurs de Maroussi, So, petit village dans la banlieue reculée d'Athènes, Spiridon, le jeune pâtre, percevait la clameur qui accompagnait le travail des hommes. Un an déjà que les travaux avaient commencé. Une entreprise fabuleuse : restaurer, en marbre blanc du mont Pentélique, le stade panathénaïque qui dormait sous les ronces depuis des temps immémoriaux. Un pari audacieux, une échéance approchant à grand pas. Les paris allaient bon train. Le stade serait­il terminé pour le mois d'avril, date à laquelle se déroulaient les premiers Jeux olympiques de l'époque moderne ?

Le contenu

Jeune pâtre issu d’un village situé dans la banlieue reculée d’Athènes, Spiridon se demande si le stade prévu pour avril 1896 sera terminé à temps pour accueillir les premiers Jeux Olympiques de l’époque moderne. En tant que Grec, c’est en effet avec une immense fierté teintée de joie qu’il entend prendre part à l’effervescence qui s’est d’ores et déjà emparée du pays depuis plus d’un an depuis l’annonce de la nouvelle ! Habitué à grimper et dévaler les collines du Maroussi avec ses chèvres, Spiridon développe des aptitudes certaines pour la course et l’endurance. Remarqué par le colonel Papadiamantopoulos qui commande le régiment où le jeune homme est incorporé, ce dernier se voit inscrit d’office aux épreuves de qualifications organisées en vue des prochains Jeux. Le jeune berger grec découvre de fait non seulement la difficulté de courir avec des chaussures adaptées à la course, mais également les affres de la compétition. Porté néanmoins par l’envie d’offrir à sa mère une machine à coudre et d’obtenir la libération de prison de son frère aîné, le jeune homme fait preuve d’obstination et de courage pour se surpasser lors des courses auxquelles il participe.

Ce court roman retrace sous forme de fiction historique le parcours étonnant du marathonien grec Spiridon Louys, surnommé « le berger de Maroussi ». Un dossier documentaire sur les Jeux Olympiques illustré par des photos placé en appendice du roman vient compléter la lecture de ce livre. Ouvrage qui présente l’originalité de traiter sous l’angle biographique la thématique des Jeux et qui fait la part belle cette fois à la générosité de cet homme d’origine modeste aux qualités physiques hors du commun.

Hélène Dargagnon

Chronique à retrouver sur Ricochet

9,95 euros


Collection Histoire & Société


 

2016
Roman