Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

Un de Winram

Un de Winram

Un de Winram

L'Ecole des loisirs (Médium) / 2003

Auteur·rice : Gabrielle Thorau

Résumé
Premières lignes

" Tout ce qui m'est arrivé de pire, c'est à cause du vent. D'ailleurs tout ce qui m'est jamais arrivé est à cause du vent. Sans lui, les cerfs-volants n'existeraient pas et je n'existerais pas non plus. Aussi absurde que cela paraisse, j'ai davantage la sensation d'être né de la rencontre de deux de ces objets que de l'union de deux êtres humains.
Tout a commencé par deux cerfs-volants qui virevoltaient dans le ciel d'un village corse, lors d'un festival du vent. Mon père, la tête levée, a eu le souffle coupé par la virtuosité des figures exécutées par l'aigle cerf-volant de ma mère, tandis que celle-ci n'avait d'yeux que pour le navire de mon père. Cela a commencé par cette émotion céleste, puis tous les deux ont baissé la tête, suivi des yeux les fils des cerfs-volants, et leurs regards se sont croisés …"

Résumé
Simoun, c’est un drôle de prénom. Ses parents, amoureux du vent, n’ont pas réfléchi aux conséquences d’un tel choix et à l’école , Simoun a droit à toutes les plaisanteries possibles autour de son nom. Alors quand il débarque sur l’île de Winram avec ses parents, c’est avec soulagement qu’il constate que tous ont des noms étranges, comme le sien. D’ailleurs il n’y a pas que cela d’étrange sur cette île : un vent à décorner les bœufs, un fort abandonné à l’architecture mystérieuse, et des gens extrêmement bienveillants, une société comme on en rêve, solidaire, tolérante, unie. Simoun tombe tout de suite fou amoureux de l’endroit. Aux côtés de son ami Yel, il arpente l’île et tente de saisir son âme, de percer son mystère.
Un jour, il découvre que les élèves suivent des cours d’une langue secrète, la langue de Winram. Emerveillé par sa beauté et désireux de faire complètement partie de l’île , il commence son apprentissage. Il apprend vite, très vite même, mais alors qu’il pense percer le mystère, c’est l’histoire très particulière de Winram qui va le rattraper, le hanter, le posséder jusqu’à lui faire perdre son identité.

Critique
Un roman extraordinaire qui nous plonge dans une culture à la fois poétique et terrifiante, où la violence engendre la violence, où un traumatisme marque toutes les générations futures. L’auteur nous entraîne avec elle dans un monde très bien construit : la cohérence de la culture, la poésie de la langue (qu’on a l’impression d’entendre), le mystère préservé jusqu’au bout, l’oscillation entre irrationnel et angoisse font de ce roman un petit bijou dont comme le héros, on ne sort pas indemne.

Elèves concernés
4ème – 3ème – Lycée

Mots clés
Roman fantastique – Ile – cerf-volant – secret – transmission du savoir – récit initiatique


Pistes d’écriture

1. Simoun, lors de sa visite chez le docteur, se fait surprendre par les deux hommes : il doit se justifier de sa visite. Imaginez la scène.

2. Simoun décide d’accepter le rôle de l’Halfir. Il doit l ‘annoncer à ses parents. Imaginez ce qu’il leur dit.

Julie Spinneweber
2005
Sélection transversale
Fantastique
Roman