Festival du Livre de jeunesse de Cherbourg-en-Cotentin

Introduction

La première fois on pardonne

La première fois on pardonne

La première fois on pardonne

Le Rouergue jeunesse / 2010

Auteur·rice : Ahmed Kalouaz

Résumé
Le contenu

Elodie, quinze ans, est chez sa grand-mère pour l’été. Elle passe beaucoup de temps à regarder les albums de photos de la famille. Elle y voit ses parents jeunes mariés, s’y retrouve bébé, puis enfant, avec son mère, sa mère et sa sœur. Elle scrute sur les visages et les postures des corps les indices du bonheur perdu, du drame qui a empoisonné sa vie et toutes ses nuits d’enfant : l’extrême violence de son père, les coups sur le visage de sa mère. Le récit avance avec les photos et l’on découvre peu à peu ce que la famille d’Elodie a tenté de cacher tout d’abord aux autres, et toutes ses terreurs de petite fille puis d’adolescente. Elle dit toutes les questions qu’elle se posait, sans jamais obtenir aucune réponse car ses parents ne parlaient jamais de cela, le silence lourd comme un couvercle, l’immense solitude, les petites tentatives de rébellion de sa mère et puis, enfin, l’éclatement de la famille.
Avec l’aide et l’amour de sa grand-mère, Elodie doit se reconstruire et apprendre que la vie peut être autrement.
« La première fois, on pardonne », disent souvent les femmes victimes des violences de leurs compagnons. Avant que l’engrenage infernal ne s’installe et que les coups soient l’unique « échange » ! C’est ce que montre très bien Ahmed Kalouaz, à travers le récit de la jeune narratrice.
L’exploration des sentiments et du profond désarroi d’Elodie est très fine : elle aime et elle hait son père violent. Elle aime sa mère violentée mais elle ne la comprend pas.
Un livre qui peut aider à rompre le silence qui pèse sur les maltraitances que subissent les femmes (dix femmes meurent chaque mois en France à cause de cela !), à montrer que ce « modèle » n’en est pas un.

Catherine Gentile

La piste

Rédigez la lettre qu'Elodie écrit à sa mère pour enfin rompre le silence (une page maximum).
Collection doAdo
9 euros
2012
Sélection du "placard"
Société
Roman